Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EST GRANDE TERRE

Publié le par Neos

Dimanche 4 novembre 2018

 

La nuit a été assez calme et quand nous nous levons, c’est un soleil timide qui perce les nuages. Après le petit déjeuner, nous partons pour le marché de Sainte-Anne. Le long de la plage du bourg se trouve les étals des habituels produits touristiques et un peu plus loin se trouve l’alimentaire. Nous faisons quelques achats : Accras, légumes et fruits locaux.

En fin de matinée, nous revenons à PAP pour faire un tour de la ville qui ne présente que peu d’intérêt.  Nous faisons escale au Mémorial ACTe qui est un lieu dédié à la mémoire collective de l'esclavage et de la traite, ouvert sur le monde contemporain. En ce dimanche, il y a de l’activité car c’est ici que se dérouleront toutes les festivités pour l’arrivée de la Route du Rhum. Nous empruntons les rues bordant la place de la Victoire - qui est en travaux depuis …. Ces derniers seront finis (compléter les vides !)…. pour aller voir le Musée Saint-John Perse. Il possède une architecture qui rappelle les constructions de la Nouvelle Orléans. L'ossature métallique de style Eiffel et les colonnettes du premier étage donnent au bâtiment son élégance.

 

Nous déjeunons au gîte et en début d’après-midi, nous partons, avec nos affaires de bain (même pas peur !) pour la Pointe des Châteaux. Dominée par une majestueuse croix, la mer offre un spectacle magnifique. Je ne me lasse pas du lieu. Je pourrai rester des heures entières à regarder les vagues et les paysages. Après ces instants magiques, nous revenons sur Saint-François et comme le temps est calme, nous profitons de la très belle plage des raisins clairs.

A la tombée de la nuit, nous revenons à notre logis pour passer la soirée. Journée réussie, car nous avons réussi à passer entre les gouttes !

Publié dans Guadeloupe

Partager cet article
Repost0

GRANDE TERRE

Publié le par Neos

Lundi 5 novembre 2018

 

La nuit a été … agitée. Vent et pluie sans discontinuer, le toit de notre bungalow nous l’a rappelé ! Le réveil sonne à 5h30 car nous avons prévu d’aller passer la journée sur Petite Terre, mais … un SMS à 6h du matin nous informe que tous les bateaux sont annulés pour cause de mauvais temps et de météo désastreuse pour la journée. Ballot, comme nouvelle.

Comme le temps ne s’arrange pas, nous « glandons » toute la matinée. La journée ne va pas être simple quand même, car les prévisions ne sont pas bonnes. De mémoire, de guadeloupéens, des pluies aussi fortes en ce début novembre n’ont jamais été observées. Pas de bol !

 

En épluchant les guides, on constate que  beaucoup de sites « abrités » sont fermés en ce lundi … Pas de bol, à nouveau ! Après déjeuner, nous décidons d’aller visiter la distillerie Damoiseau. Il est toujours intéressant de faire du tourisme industriel ! Ce qui est quand même étonnant, c’est le manque de mise en scène pour visiter les installations. C’est une vraie différence qui existe entre les distilleries de Martinique et de Guadeloupe. Là-bas, de véritables parcours ont été créés pour expliquer les différentes étapes de la production, il y a une véritable « expérience visiteurs ». C’est vraiment dommage, car ce patrimoine industriel est une vraie richesse touristique pour l’île.

En repartant, nous passons devant la maison Zevallos qui fut construite autour de 1870. La prédominance du fer forgé et de la fonte dans les balcons circulaires et l’ossature peut laisser supposer l’intervention de l’atelier Gustave Eiffel.

 

Le soir, nous dînons au Petit Creux à Gosier d’un excellent bokit. On aura sauvé la journée !

Publié dans Guadeloupe

Partager cet article
Repost0

PETITE TERRE

Publié le par Neos

Mardi 6 novembre 2018

 

Le réveil sonne à nouveau à 5h30. La veille, j’avais réussi à retrouver un bateau pour aujourd’hui car celui que nous devions prendre n’est pas autorisé à naviguer sur Petite Terre le mardi.

Le ciel, bien que perturbé, présente quelques taches bleues, la journée se présente bien. Nous avons rendez-vous à 7h30 à la Marina de Saint-François. Nous allons passer la journée en compagnie de Frédéric, skipper de la compagnie Némo. Le contact est bon, tout va donc bien se passer. Notre navigation nous fera passer par la Pointe des Châteaux avant de partir « pleine mer ». Au loin, nous apercevons La Désirade que nous découvrirons une prochaine fois.

Petite Terre est une réserve naturelle, qui est ouverte au tourisme, mais avec un nombre restreint de personnes par jour, afin de protéger la faune et la flore. Formée par deux îlets,  ce minuscule archipel est habité aujourd'hui par les iguanes endémiques des Petites Antilles. Après avoir débarqué nos affaires, Frédéric nous rappelle les règles à observer pour passer une bonne journée et respecter l’endroit, sous peine de fortes amendes.

 

Nous commençons la découverte en empruntant un chemin balisé qui nous conduit jusqu'au phare. Le sentier est balisé de panneaux d’information résumant toute l’histoire de Petite Terre. Nos amis les iguanes sont bien présents et je profite d’eux pour faire de belles photos. Après cette promenade, nous passons à l’activité principale : baignade avec masque et tuba pour découvrir les petits poissons, les requins citron et les tortues : magnifique ! Quel plaisir de nager à côté d’une belle tortue marine ou de poissons chirurgiens ! Après l’excellent déjeuner, nous faisons une autre pause baignade et bain de soleil. Vers 15h, le ciel change subitement de couleur et c’est sous une pluie tropicale que nous chargeons le bateau avant de reprendre la mer. Nous arrivons à Saint-François, trempés comme des soupes ! Mais un peu rouges aussi car le soleil a rougi notre peau de blancs !

Malgré cette fin « humide », la journée a été une vraie réussite. Le soir, pour finir en beauté, nous dînons chez une amie. Encore un moment très agréable.

Publié dans Guadeloupe

Partager cet article
Repost0

LES SAINTES

Publié le par Neos

Mercredi 7 novembre 2018

 

Aujourd’hui, nous allons laisser dernière nous, la « grande île » pour aller finir notre séjour aux Saintes. Nous quittons avec émotion Florence et Denis des « 3 épices », car ce sont des personnes accueillantes, gentilles et prévenantes.    Nous reviendrons les voir sans nul doute.

Nous arrivons à l’embarcadère de Trois Rivières vers 8h30 afin de prendre la navette de 9h. La mer est calme et le soleil est au rendez-vous. En arrivant aux Saintes. Pierry, notre hôte nous attend pour nous accompagner à notre logis qui se trouve sur les hauteurs. En chemin, il nous donne quelques trucs et astuces et le nom de bonnes adresses locales. Notre séjour commence sur de bons hospices.

 

Après notre installation, nous retournons en ville (!) pour acheter quelques provisions de bouche. Nous déjeunons au gîte et décidons de faire la sieste car cela fait quelques jours que nous nous levons de (très) bonne heure ! Après ce repos, nous partons nous baigner sur la plage du bourg. Avant de revenir au gîte, nous « dégustons » l’alcool local avec quelques succulents accras !

Grosse activité aujourd’hui, mais on est quand même en vacances !

Publié dans Guadeloupe

Partager cet article
Repost0

LES SAINTES

Publié le par Neos

Jeudi 8 novembre 2018

 

Aujourd’hui, nous allons faire le tour de l’île et pour ce faire, nous louons une voiture électrique. Ce moyen de locomotion remplace peu à peu les scooters qui avaient envahis l’île les années précédentes.

Nous commençons notre périple par la visite du fort Napoléon, situé  en haut du Morne Mire. C’est Blondine qui nous fait la visite guidée. Elle nous fait découvrir l’histoire du fort, mais aussi celle de ce bout de terre. C'est un ouvrage édifié selon les principes de Vauban qui n’a jamais essuyé le moindre coup de feu. Il fut utilisé comme prison politique avant d’être classé monument historique en 1997. Le panorama est magnifique. Autour du fort des espaces verts qui comptent une variété de plantes grasses et cactus rares.

Nous reprenons notre bolide et partons à la découverte des sites du nord. Nous faisons halte à la plage de Pompierre qui est un endroit très bien protégé du vent et des vagues. Malheureusement,  on note la présence de sargasses. Ce sont des algues toxiques qui s'amoncellent sur la plage. Elles dégagent, en séchant, de l'hydrogène sulfuré et de l'ammoniac … Et à partir d'un certain niveau de concentration, la sargasse attaque aussi les métaux ! Nous passons donc notre chemin. Dommage car l’endroit est charmant.

Nous allons ensuite à l’Anse Rodrigue, petit coin de paradis encaissé entre deux falaises sauvages. Et comme elle est très ensoleillée le matin, nous en profitons pour faire une petite trempette et passer quelques minutes à se chauffer au soleil.

 

Vers 13h, nous déjeunons au restaurant Toubana qui se trouve sur la route de Grande Anse. C’est une belle et bonne adresse. Après ce bon moment, nous nous dirigeons vers la plage du Pain de sucre. Cette mignonne petite plage se trouve au bout d’un petit sentier. A notre arrivée, nous sommes presque les seuls car les touristes d’un jour sont déjà repartis prendre la navette. C’est aussi pour ça que c’est bien de venir plusieurs jours dans ce type d’endroit.

Après un encore bon moment à ne rien faire, nous restituons notre voiturette et profitons des dernières lumières pour faire quelques belles photos panoramiques. La journée fut bien remplie en découvertes.

Publié dans Guadeloupe

Partager cet article
Repost0