Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MUANG SING / LUANG NAM THA / OUDOMXAY

Publié le par Neos

MUANG SING / LUANG NAM THA / OUDOMXAY

Jeudi 22 février 2007

Nous quittons Muang Sing pour notre prochaine destination. Ce séjour dans le nord du Laos est vraiment conforme à ce que nous en attendions.

Après 2 bonnes heures de route, nous faisons une halte à Luang Nam Tha. Nous y visitons le musée présentant des collections ethnographiques qui nous font revoir les costumes des ethnies que nous avons rencontrées. Une autre partie du musée est consacrée aux souvenirs de la guerre d'indépendance contre les français.

Nous poursuivons vers le village Had Yao où nous découvrons les chutes de Ban Nam Dee qui sont malheureusement au plus bas ; nous serons obligés de revenir pour les voir en plus grande forme !
Nous arrivons à Oudomxay pour découvrir la ville et assister au coucher du soleil sur les collines verdoyantes à partir du Phut That dominant la ville.

C'est aussi l'occasion de découvrir la guesthouse Phouxay ... C'est une ancienne résidence des fonctionnaires laotiens en visite dans la région et qui a tout le charme des bâtiments administratifs chinois ! Un vrai programme ...

Publié dans Laos - Cambodge

Partager cet article
Repost0

OUDOMXAY/ PAKBENG

Publié le par Neos

OUDOMXAY/ PAKBENG

Vendredi 23 février 2007

Avant de partir, nous allons voir le marché du matin (même pas blasé !). Celui-ci est certes moins typique que celui de Muang Sing mais il offre des couleurs et situations qui méritent le détour.

Notre journée est consacrée à notre transfert par la route vers Pakbeng. Normalement, 5 heures de piste et de route devraient suffire pour couvrir les 130 km ... Cela ne va pas se passer exactement comme ça.

En effet, notre premier arrêt est au village de Moung Beng. Nous sommes invités à participer à la fête du village, fête consacrée à l'inauguration d'une nouvelle maison. Nous sommes conviés à partager le repas, alors qu'il n'est que 10h30 du matin et évidemment à arroser l'évènement avec quelques verres d'alcool de riz (avec modération ...). Ensuite, sur la place du village, nous partageons le banquet et apprenons une danse locale au son d'une sonorisation aussi criarde que mal réglée ! Mais nous n'en restons pas là : à notre tour, nous leur apprenons à danser le rock’n’roll et c'est dans des situations comme celle-ci que l'on s'aperçoit que le langage de l'amitié est universel.

En repartant, notre chauffeur a la mine sombre ...
Le pneu avant droit de notre bus donne des signes de faiblesse ... Effectivemment, nous devons nous arrêter pour réparer. Et là, au milieu de la pampa, Sompone se remet à la cuisine dans le petit restaurant local et nous, nous faisons le service !! Même pas peur !

Notre arrêt suivant est au village de Moung Houn qui lui aussi fête quelqu'un ou quelque chose !! Nous devons, à nouveau, participer aux festivités. Ici, il faut envoyer une balle à travers une cible se trouvant à 5 mètres de haut. Celui qui rate doit mettre de l'argent dans la cagnotte, boire un verre d'alcool de riz (avec modération ...) et recommencer. Moralité, plus tu perds, plus tu bois et plus tu bois, plus tu perds !!

Nous arrivons à Pakbeng en fin d'après midi, et après avoir visiter le temple, nous assistons à un superbe coucher de soleil sur le Mékong baignant le Laos et la rive Thaïlandaise.

La villa Salika nous attend pour un repos mérité.

Publié dans Laos - Cambodge

Partager cet article
Repost0

PAKBENG / THASOUANG / HONG SA

Publié le par Neos

Samedi 24 février 2007

Déjà le 8ème jour, cela fait une semaine que nous sommes au cœur du Laos.

La descente vers Luang Prabang commence. Nous avons une jonque pour nous tout seul et la circulation sur le Mékong est faible. Le silence est troué, de temps en temps par un "speedboat" remontant le fleuve. Nous devions prendre ce type de bateau, mais la navigation "rapide" a été interdite aux touristes pour cause de mortalité trop importante !!

A Thasouang, petit port fluvial sur le Mékong, nous quittons notre cap'tain pour continuer, en 4x4, vers la vallée de Hong Sa par une piste serpentant dans la montagne et nous permettant de goûter à la poussière locale ! A notre arrivée, nous allons voir le village de Ban Viengkheo, où vivent les minorités Lue. Les femmes y tissent de très beaux tissus, et les hommes sont traditionnellement spécialisés dans le dressage des éléphants. C'est l'occasion de faire quelques emplettes de ces merveilleux tissus locaux.

Dans l'après-midi, nous partons pour une balade à dos d'éléphant d'environ 2 heures à travers les villages de la vallée et la Forêt de l'Eléphant Blanc. C'est l'occasion d'aller encore à la rencontre des paysans et des villageois à travers villages et rizières. Le soir, nous assistons chez des habitants à une cérémonie du Baci, rite religieux accompagné de musique et de danses traditionnelles qui ponctue tout événement important de la vie des laotiens : départ en voyage, mariage, examen..., éclairé par des centaines de bougies et de torches.

Le repas du soir est très animé, car la journée a une nouvelle fois été rude, pleine d'échanges et remplie de sourires et de visages radieux, montrant encore une fois que la langue universelle reste l'amitié. Nous nous endormons à la guesthouse Phanthavy.

Publié dans Laos - Cambodge

Partager cet article
Repost0

HONG SA / PAK OU / LUANG PRABANG

Publié le par Neos

HONG SA / PAK OU / LUANG PRABANG

Dimanche 25 février 2007

Nous reprenons les 4x4 pour revenir par la piste au port fluvial de Tha Suang. Notre navigation va durer environ 5 heures.

Nous faisons une halte au village de Bane Xang Hai pour voir la distillation d'alcool de riz. Ce sont les femmes qui distillent cette boisson alcoolisée la plus populaire du Laos. On le prépare en faisant fermenter du riz gluant cuit, mélangé à de la levure et de l'eau dans de grosses jarres.
Au bout de huit jours, l'amidon du riz s'est transformé en alcool sous l'effet de la levure. On obtient alors une sorte de vin de riz sucré, qui dégusté tel que, ressemble au vin nouveau. C'est cette boisson que les femmes distillent en la faisant bouillir dans des fûts métalliques posés sur des braises. La vapeur d'alcool se condense au contact de l'eau froide sans cesse renouvelée sur le couvercle du fût.
Les enfants puisent l'eau dans le Mékong et la remontent dans des seaux portés en balancier.
Après avoir déjeuner sur la jonque, nous arrivons aux grottes de Pak Ou, au confluent de la rivière Nam Ou et du Mékong et nous découvrons les grottes sacrées où, au cours des siècles, les dévots ont déposé des milliers de statues de Bouddha dans l'attitude ‘'appelant la pluie''. Les deux grottes sanctuaires principales sont le vat Tham Ting et le vat Tham Phoum. Nous reprenons le cours du Mékong vers Luang Prabang . Bâtie sur un site d'une grande beauté, cette ancienne capitale royale ressemble plutôt à un gros village avec ses différents quartiers dont la vie tranquille s'organise autour du vat, édifice religieux à la fois temple et monastère.

Nous avons l'impression de retrouver le monde "moderne" et c'est avec un léger pincement au coeur que nous abandonnons notre "vie d'aventurier" en découvrant le luxe de l'hôtel Muang Luang.

Publié dans Laos - Cambodge

Partager cet article
Repost0

LUANG PRABANG

Publié le par Neos

LUANG PRABANG

Lundi 26 février 2007

Cette journée sera consacrée à la découverte de Luang Prabang et de ses plus beaux temples. Notre première visite matinale, sera pour le vat Visian, temple se trouvant juste à coté de notre hôtel. il est toujours agréable de profiter de ces moments de calme, alors qu'il n'y a pas de touriste dans l'enceinte.

Ensuite, le vat Visoun, le plus ancien temple de Luang Prabang. Il abritait le Prabang avant l'arrivée des pavillons noirs. Son origine remonte au 16ème siècle, mais il a été presque entièrement reconstruit en 1898. Il ne ressemble à aucun autre temple avec ses fenêtres à balustres en bois inspirées du temple khmer de vat Phou, au Sud du pays. L'intérieur contient un grand nombre de statues et de stèles anciennes.

Nous découvrons en fin de matinée le vat Xieng Thong, le ‘'monastère de la ville dorée'' ou "monastère de la ville du flamboyant", édifié au milieu du 16ème siècle par le roi, mécène des arts, Sai Sethathirath pour commémorer la mémoire de Thao Chanthaphanith, un commerçant de Vientiane qui fut selon la légende, élu roi de Luang Prabang avant Fa Ngoum.
C'est un lieu absolument somptueux en termes artistiques et architecturaux. La toiture est du plus pur style luangprabannais : une structure assez complexe à plans superposés, une façade dorée à fond rouge, des piliers carrés, noirs, ornés de décorations dorées faites au pochoir.

Après le déjeuner, en passant devant la maison du patrimoine, superbe maison de bois de style lao traditionnel, nous nous dirigeons vers le musée pour en effectuer la visite. Celui-ci est installé dans l'ancien Palais Royal. Outre les collections d'objets précieux ayant appartenu à la famille royale et multiples statuettes découvertes dans les temples de la région, nous y découvrons le Phra Bang ou bouddha d'or fin, considéré comme le palladium de la nation lao, qui a donné son nom à la ville.

Comme nombre de touristes, nous sacrifions à la tradition d'aller assister au coucher du soleil sur le mont Phousi, la "montagne merveilleuse", haute de quelque 60m, qui fut dès la fondation de la ville un centre culturel très important. Au 18ème siècle, il était couvert de nombreux sanctuaires, et en compte encore cinq. Du sommet, on peut voir, vers le Sud-Est, le paysage de la rivière Nam Khane et le pont Sri Savang Vong. Malheureusement, le soleil a raté le rendez-vous !!

Nous profitons du marché de nuit, fort sympatrique pour faire quelques emplettes. Après un dîner local, nous retournons à l'hôtel Muang Luang pour y passer la nuit.

Publié dans Laos - Cambodge

Partager cet article
Repost0