Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BENARES

Publié le par Neos

BENARES

Samedi 12 mars 2011

Nous nous levons alors que le soleil n’est pas encore levé.

En effet, nous allons assister par l’intermédiaire d’une balade en bateau sur le Gange aux dévotions des innombrables pèlerins et au réveil de la ville. Les ghâts se succèdent et sont signalés par des panneaux bilingues anglais-hindi, comme ceux des stations de métro. La promenade se fait dans un calme étonnant …

L’atmosphère est religieuse, mais une insouciance joyeuse la rend plus légère. On est loin de l'agitation hystérique de la ville. Nous allumons les petites lampes : des barquettes que nous ont vendues les enfants avant de les mettre à flot tout en faisant un vœu ou en pensant à un être cher. C'est un moment émouvant. L'image de ces frêles lumières flottant sur l'eau est très belle. La barque longe les rives sur lesquelles sont aménagées les marches permettant aux hindous de descendre à l'eau.
Nous remontons le fleuve vers le sud et à la lumière naissante, nous découvrons des centaines d’indiens se purifier dans cette eau bénite des Dieux. Juste avant de faire demi-tour, nous apercevons un des 2 ghâts servant à la crémation des morts. Fleuve de vie et d'espoir, le Gange est aussi l'endroit ou l'on vient pour mourir et s'y faire incinérer. Depuis la barque, on le distingue de loin par la fumée qui s'en dégage en permanence. Tout autour, des monticules de bois servent à alimenter les buchers. Notre guide nous indique que le fournisseur de bois est un homme extrait d'une des castes les plus basses, mais que c'est l'homme le plus riche de la ville ! Afin de rendre l’odeur supportable, de la poudre de bois de santal est vendue aux familles venues rendre un dernier hommage au défunt.

Nous débarquons à coté du ghât de Manikarnika pour revenir à pied vers notre point de départ. Notre balade dans la vieille ville nous emmène jusqu'à la mosquée d'Aurangzeb élevée au 17ème siècle. Pour apercevoir (et uniquement apercevoir, car l’entrée est réservée aux hindous) le temple d’Or, le plus sacré de Bénarès, dont les toitures sont couvertes de 800 kg du précieux métal, nous devons laisser toutes nos affaires dans un vestiaire. En effet les tensions entre musulmans et hindous sont telles qu’il y a quasiment un soldat pour un habitant …

De retour à l’hôtel, nous prenons notre petit déjeuner et nous faisons une petite toilette. Nous reprenons notre bus pour nous diriger vers Sarnath où Bouddha prononça son premier sermon du Bouddha. Le site, composé de ruines de bâtiments construits entre les règnes d'Ashoka et d'Akbar, comporte aussi un intéressant musée qui expose de magnifiques sculptures, tant hindoues que bouddhistes, prélevées sur le site lors des fouilles.
Ensuite, nous partons dans la campagne pour visiter une fabrique artisanale de confitures et de conserves de condiments en passant devant le temple de Durga datant de la fin du XIXe siècle, appelé également « Temple des singes ».

Nous déjeunons assez tardivement en ville. La fin d’après midi sera libre et quand nous arrivons dans l’hyper-centre, toutes les rues sont bloquées. Le vice premier ministre est en visite dans la ville et pour prévenir les risques d’attentat, les rues ont été dégagées. Une vingtaine d’Ambassador (voiture emblématique du pays) passent, rideaux baissés, toutes sirènes hurlantes afin que personne ne devine laquelle transporte l’homme d‘état. Nous arrivons quand même, après 1 heure d’immobilisation, aux ghâts pour magasiner ! Nous revenons à pied, en longeant la rive du Gange, à notre hôtel. L’esprit de la ville nous envahit, la promenade est empreinte d’un sentiment de plénitude.

Nous reviendrons diner en ville en barque. Promenade nocturne fort sympathique. Nous découvrons la ville vue du Gange. « C’est beau une ville la nuit » disait quelqu’un !

Publié dans Inde

Partager cet article
Repost0

BENARES / DELHI / PARIS

Publié le par Neos

BENARES / DELHI / PARIS

Dimanche 13 mars 2011

Après notre petit déjeuner, nous passons un bon moment avec un professeur de yoga qui nous enseigne les bonnes attitudes pour transformer notre énergie en bienfaits corporels. Moment sympathique qu’évidemment notre vie européenne trépidante nous fera vite oublier.

Comme nous avons un peu de temps avant d’aller à l’aéroport prendre notre avion pour Delhi, nous faisons une dernière promenade au bord du Gange, afin de graver encore plus les images de ces pèlerins faisant leurs ablutions. Nous décollons en tout début d’après-midi et après 1 heure de vol, nous revoilà à notre point de départ.

Nous occupons la fin de la journée par la visite de quelques monuments de la ville. Nous passons devant le Rashtrapati Bhavan qui est depuis l’indépendance le palais présidentiel construit par l’Anglais Lutyens. C’est un bel exemple de formes classiques mêlées à des éléments indo musulmans et devant la Maison du Parlement (Sansad Bhavan), bâtiment circulaire, conçu par l'architecte britannique Herbert Baker en 1912–13.

Ensuite nous nous dirigeons vers la « Porte de l’Inde ». C’est u monument aux morts construit lui aussi par Edwin Lutyens pour commémorer les soldats indiens mort durant la 1ère guerre mondiale et les guerres afghanes. Les noms des soldats morts durant ces guerres sont gravés sur les murs. Depuis 1971, il y brûle l'Amar Jawan Jyoti, la flamme du soldat éternel, qui marque l'emplacement du tombeau du soldat inconnu.

La porte de l'Inde porte, inscrite en lettres majuscules, une inscription en anglais dont la traduction en français est : « Aux morts des armées indiennes qui sont tombés dans l'honneur en France et en Flandre, en Mésopotamie et en Perse, en Afrique de l'Est, à Gallipoli et ailleurs dans le proche et de l'Extrême-Orient et aussi en mémoire de ceux dont les noms sont conservés et qui sont tombés en Inde ou sur la frontière du nord-ouest et durant la troisième guerre afghane. »

Nous dinons dans un hôtel proche de l’aéroport et vers 22 heures nous procédons aux formalités d’enregistrement. Notre vol décolle à 1h30 du matin. La longue attente commence …

Publié dans Inde

Partager cet article
Repost0

DELHI / PARIS

Publié le par Neos

DELHI / PARIS

Lundi 14 mars 2011

Voilà, c’est fini (comme le dit la chanson).

Que retiendrons-nous de ce périple ? Tout d’abord le bruit, ce bruit fatiguant qui est omniprésent. Ensuite, il y a évidemment la saleté, la pauvreté ; mais nous les avons malheureusement déjà croisées dans certains autres pays que nous avons traversés. Ce qui peut, ici, paraitre choquant, pour les européens que nous sommes, c’est que cela semble normal.

On dirait que l’Inde est un pays qui vit 3 siècles en même temps : le poids des castes, la religion et les traditions se confrontent quotidiennement au modernisme, au développement et à la mondialisation que porte ce 21ème siècle. Il semblerait que parfois, le temps s’est arrêté.
Mais restons joyeux et mesurons, une fois de plus, la chance que nous avons eu de partager des instants avec les indiens ; des moments de rire dans les villages ou lors des visites de monuments, à se laisse prendre en photo ou à expliquer d’où nous venons. Nous retiendrons aussi, les instants solennels dans les temples où nous avons partagé leurs prières en y mettant nos propres demandes.

Christian Petit, dans son livre « Les petits moissonneurs de la forêt » écrivait : « J’aime l’Inde … L’inde se regarde, se hume, se palpe et se savoure. L’Inde ressemble à une femme amoureuse ! ».

Et comme 2 amoureux qui se séparent après un long moment de plaisir, nous n’avons qu’une seule idée : c’est de nous retrouver un jour !

Publié dans Inde

Partager cet article
Repost0

VENISE : Introduction au voyage

Publié le par Neos

VENISE : Introduction au voyage

Venise pour un anniversaire de mariage, en voilà une idée originale !

Et alors, faut-il avoir un motif pour se rendre à Venise, dans cette ville musée destinée aux hordes de touristes venues de tous les coins du monde ? Nous avons donc décidé d’aller séjourner quelques jours dans la Sérénissime afin de la découvrir à travers ses ruelles, ses canaux, ses peintres et autres attraits.

Y aller au mois de novembre, nous faisait prendre le risque d’avoir un climat moins clément qu’à une autre époque de l’année, mais finalement quelque soit le temps, une ville est belle … ou elle ne l‘est pas ! Et en l’occurrence, nous savons que nous ne seront pas déçus.

Pour préparer ce voyage, nous avons fait des recherches sur Internet et sur les différents guides existants. Nous avons réservé un hôtel à coté de la place San Marco pour profiter de la ville le soir. Nous avons réservé par avance les transports et entrées des lieux que nous souhaitions voir, afin de minimiser les coûts ou de ne pas faire la queue.

Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009
Album photos : Venise 2009

Album photos : Venise 2009

Publié dans Venise, Albums Photos

Partager cet article
Repost0

PARIS / VENISE

Publié le par Neos

PARIS / VENISE

Lundi 2 novembre 2009

Notre avion décolle en fin de matinée à Roissy, alors nous prenons le train de bonne heure de notre lieu de villégiature à destination de CDG. Les formalités d’embarquement sont un peu longues car il n’y a qu’un seul guichet de contrôles ouvert pour l’ensemble des passagers. C’est donc avec ½ heure de retard que nous décollons.

Nous arrivons à Venise vers 14H30 et il pleut. Mais comme on dit, la pluie n’arrête pas le pèlerin. Nous récupérons notre pass Vaporetto afin de pouvoir circuler librement pendant notre séjour. Et puis un billet sec est pour le moins onéreux.

En arrivant en ville, nous nous installons à notre hôtel, qui est dans un pur style vénitien. Nous sommes déjà dans l’ambiance. Nous partons ensuite à la découverte de la cité des Doges à travers le quartier de San Marco.

Nous découvrons en premier, l’église de Santo Stefano. Elle se situe sur le grand campo San Stefano, l'un des plus beaux de Venise, atteignant deux-cents mètres de long.

L'architecture est de brique brune, le portail est en gothique flamboyant. L'arc en ogive est un remarquable exemple de la taille de la pierre. A l'intérieur on est frappé par la riche décoration, les grandes baies dans le toit, d'une époque ultérieure, permettent l'éclairage de la charpente en bois décorée de peintures. Le plafond a la forme d'une carène de navire renversée. Les murs sont également couverts de peintures du 15e siècle. Nous commençons, déjà, à tricher en prenant des photos alors que c’est interdit, mais, la surveillance n’est pas très stricte !

Nous poursuivons notre découverte en nous rendant au Palazzo Contarini des Bolovo pour admirer son inimaginable escalier hélicoïdal. Pas de visite possible car il est en travaux. Dommage …

En continuant dans les ruelles, nous arrivons à l’emplacement de la Fenice. Le phénix, qui a été plusieurs fois la proie des flammes, a été reconstruit en 2003 à l’identique de ce qu’il était à l’origine. Verdi assura sa consécration grâce à une collaboration de 13 années pendant lesquelles naquirent certains de ses opéras les plus connus.

Nous dînons dans un petit restaurant se trouvant dans le quartier du Rialto avant de revenir à notre hôtel.

Publié dans Venise

Partager cet article
Repost0