Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CHICHEN ITZA / MERIDA

Publié le par Neos

Mardi 2 novembre 2021

Nous nous levons assez tôt pour être à 8h à l’entrée du site où nous attend notre guide francophone. La veille, nous avons dû lourdement batailler avec l’hôtel pour pouvoir obtenir le petit déjeuner vers 7h. En effet, ici, le petit déjeuner est à 7h30 … et l’heure, c’est l’heure … Nous déjeunons et partons très rapidement. Nous oublierons vite cet hôtel et la rigidité de leur organisation. Dommage !

Nous arrivons légèrement après 8h et il y a déjà de nombreux visiteurs devant l’entrée. Le caissier du parking essaye de m’arnaquer en ne me rendant pas la totalité de ma monnaie et je m’agace un peu … Bref, nous faisons signe à Juan, notre guide et nous voilà embarqué pour la découverte de cette nouvelle merveille du monde.

Chichen Itza signifie “au bord du puit des Itza”, ce nom se réfère au peuple Itza qui fonda la cité au VIe siècle. 400 ans plus tard, elle fut envahie par les Toltèques puis abandonnée vers 1250, pour des raisons encore inconnues. Ce qu’il faut retenir, c’est qu’à son apogée Chichen Itza fut la plus importante cité de toute la Péninsule du Yucatan !

Plan du site archéologique de Chichen Itza

Plan du site archéologique de Chichen Itza

La visite démarre par l’immense place centrale et la célèbre pyramide de Kukulcán, principale attraction du site (c’est vrai qu’elle est photogénique cette pyramide !). Elle mesure 30 mètres de haut et est parfaitement symétrique, elle est très bien restaurée et démontre l’ingéniosité des mayas et leur grande connaissance astronomique. Nous continuons par le Temple des jaguars et ses bas-reliefs bien conservés. Juste à côté se trouve le Gran Juego de la Pelota avec ses dimensions « hors normes ». Juan nous explique sa fonction et frappe des mains pour nous faire découvrir l’acoustique exceptionnelle pensée par les architectes mayas.

Nous passons ensuite devant un tzompantli, structure carrée décorée de têtes de morts ! Nous abordons le groupe des mille colonnes, reliés au Templo de los Guerreros. Cette grande structure du site mesure 40 mètres de côté. Au sommet une sculpture de Cahc Mool qui représente un homme allongé tenant une assiette sur son ventre. La visite continue en slalomant un peu à travers tous les marchands d’artisanat mexicain (made in china !) ayant pris possession du site, ce qui enlève beaucoup de sérénité à ce dernier … Nous découvrons El Osario, une jolie petite structure qui devait être un observatoire destiné au suivi du calendrier agricole. Plus loin, on tombe sur l’Observatoire, monument très connu de Chichen Itza avec sa forme originale et totalement différente des autres monuments du site.

Nous finissons la visite par le Templo de los Retablos y la Iglesia avec ses nombreuses stèles et sculptures sur les façades.

Nous remercions chaleureusement Juan qui parle un français parfait. Il nous confie avant de nous quitter qu’il est fier d’avoir participé, il y a quelques années, à l’émission française « Faut pas rêver ».

Nous reprenons notre voiture en direction d’Izamal, charmante petite ville coloniale aux édifices jaunes. Nous y déjeunons rapidement et prenons le temps de parcourir les ruelles tranquilles bordant le couvent de Saint Antoine de Padoue, symbole de la ville. Vers 16h00, nous arrivons à Mérida. Notre petit hôtel se trouve à quelques rues du centre et est logé dans une rue très calme. La chambre est charmante et une envie de piscine me prend pour un moment de détente ! Vers 18h30, nous partons à la découverte des belles demeures coloniales et notamment le Palacio Canton situé sur le Paseo de Montejo. Nous dînons dans le quartier en repensant à notre formidable journée. Quelle chance avons-nous !

Publié dans Mexique

Partager cet article
Repost0

MERIDA

Publié le par Neos

Mercredi 3 novembre 2021

Ce matin, c’est grasse matinée ! En effet, nous allons passer la journée entière à Mérida et nous allons prendre notre temps. Nous sommes quand même en vacances. Nous prenons le petit déjeuner dans le patio baigné par le soleil du matin. La belle vie !

Vers 9h30, nous partons pour notre rendez-vous du jour. Celui-ci est situé au Parque Hidalgo pour un « Street Food Tour ». Nous retrouvons le couple qui loge au même hôtel que nous et notre guide montre un bel enthousiasme à nous guider vers le Mercado Municipal Lucas de Galvez qui va être notre terrain de découverte toute cette matinée. L’objectif est de découvrir la cuisine populaire locale à travers une déambulation parmi les étals du marché. Nous qui aimons bien les marchés, nous allons être servis ! Notre guide nous conduit à travers les allées et nous faisons des haltes gourmandes pour goûter des empanadas, et des tamales mais aussi des tacos de fruits de mer, du « cochinita pibil » (porc grillé) et des « panuchos » (tortillas fourrées aux haricots noirs frits). Les rires et la bonne humeur des mexicains nous font passer un excellent moment en leur compagnie. Nous en profitons pour découvrir les fruits et légumes de la région et nous finissons le tour du marché par une halte dans le quartier du poisson pour y découvrir de beaux spécimens. Nous traversons ensuite la Plaza Grande pour savourer un excellent cevice de poisson dans un petit restaurant qui ne paye pas de mine. Nous finissons notre tour par la dégustation d’une merveilleuse glace aux saveurs sucrées de la région.

Après avoir remercié chaleureusement notre guide pour ces quelques heures de partage, nous revenons à l’hôtel pour un moment de repos et de digestion !

Vers 16h, nous repartons vers le centre pour visiter les quelques monuments et musées repérés lors de la préparation du voyage. Mais le Covid va freiner nos ardeurs. En effet, certains lieux sont inaccessibles pour raisons de sécurité liées à la pandémie … Sur la Plaza Grande, le palais du Gouverneur et le musée Macay sont fermés à la visite, la Cathédrale de San Ildefonso n’est pas encore ouverte … Seule la Casa de Montejo, joyau historique datant du XVIème siècle est ouverte. Elle a été construite par Francisco de Montejo et est la seule maison de style Renaissance du Mexique. Les salons sont magnifiquement décorés avec des meubles élégants. C’est aussi une galerie d’art qui présente, lors de notre passage, une belle collection de masques d’animaux fantasmés. Nous empruntons le passage de la révolution, lieu qui se veut être attractif, mais que nous ne trouvons pas bien mis en valeur … Nous finissons notre tour culturel par le Musée de la ville qui présente le développement de la ville de l'époque préhispanique à l'époque contemporaine. En revenant à l’hôtel, nous magasinons au Centro Artesanal Casa Azul qui propose de l’artisanat local de qualité. Le marchandage est fortement recommandé et à ce jeu-là, j’avoue ne pas être trop mauvais !

Le soir, nous dînons au Parque de Santa Lucia.

Publié dans Mexique

Partager cet article
Repost0

MERIDA / UXMAL

Publié le par Neos

Jeudi 4 novembre 2021

Nous prenons congés de nos hôtes, nous conservons un excellent souvenir de ce logis. Avant de prendre la route pour notre étape du jour, nous passons voir si la Cathédrale est, enfin, ouverte et « Alléluia », c’est le cas. Nous faisons quelques photos discrètement car une messe est en cours et nous souhaitons respecter ce moment de culte.

Direction l’hacienda « Sotuta de Péon » située à 45 minutes de route. Cette hacienda construite au XIXe siècle, entièrement restaurée et fonctionnelle, présente les traditions d'une ère de prospérité, pendant l'essor de l'industrie henequen (le sisal). La visite permet de comprendre toutes les étapes de la transformation de cet « or vert », de la plante à la fibre, et de la fibre au produit final. L’habitation principale est très bien restaurée et le mobilier d’époque montre bien toute la richesse de cette exploitation. Le parc est très joliment arboré et pendant plus de 2h, on se cultive … c’est bien aussi ! La visite se termine par une merveilleuse baignade pendant 1h dans le cenote Dzul Ha (qui appartient à l’hacienda). On y arrive en "truck" tiré par un cheval sur les anciens rails de la propriété. Il est complètement fermé, à l'exception de l'entrée, et dégage une atmosphère magique de grotte. Les eaux sont parfaitement claires et à bonne température. Un très très bon moment de détente !

Nous déjeunons frugalement de quelques fruits et reprenons la route pour Uxmal, notre point de chute du soir. Nous arrivons vers 16h à l’hacienda Uxmal situé juste en face du site archéologique. Les bâtiments de l’hôtel sont situés dans un joli parc et nous sommes quasiment les seuls occupants. Nous prenons le temps du farniente entre lecture et piscine avant d’aller dîner au seul restaurant ouvert à côté de l’hôtel qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable. On ne peut pas gagner à chaque fois !

Publié dans Mexique

Partager cet article
Repost0

UXMAL / CAMPECHE

Publié le par Neos

Vendredi 5 novembre 2021

Notre journée commence par une douche froide … En effet, l’alimentation en eau chaude est en panne. On va faire avec ! Nous prenons le petit déjeuner au bord de la piscine et le soleil nous fait un clin d’œil. Nous rejoignons le site archéologique d’Uxmal à pied et Grégorio, notre guide francophone nous accueille avec un grand sourire.

Cette ancienne cité, active au IX et Xe siècle constitue aujourd’hui l’un des plus beaux ensembles archéologiques du Yucatán. Parce qu’il est à l’écart des grandes routes, il n’est visité que par les touristes en mal de vieilles pierres ! Un peu comme nous, en somme. C’est pourtant un site à ne pas rater. Les structures d’Uxmal sont monumentales, et le site en lui-même, en lisière de forêt est superbe. 

Plan du site archéologique d'Uxmal

Plan du site archéologique d'Uxmal

La visite commence par une vision majestueuse : La pyramide du Magicien. C’est l’une des plus belles du Yucatán. Celle-ci est totalement différente des autres structures de la région ; elle est arrondie avec un style typiquement Puuc. A suivre, il y a cette petite place carrée d’où on peut observer la majesté de la pyramide sous un angle inédit. Quelques mètres plus loin, on arrive à la grande et magnifique place carrée « Cuadro de las Monjas » Grâce aux couloirs la bordant, on peut faire la visite à l’ombre ! Et partout les iguanes nous accompagnent. Nous nous dirigeons ensuite vers le palais du Gouverneur en traversant le jeu de Pelote, parfaitement restauré. Au fond du parc, trône la grande pyramide, haute de 32m. Le Palais, long de presque 100 mètres est impressionnant. Sa restauration permet d’admirer des mosaïques sculptées sur toute la longueur. Comme cette structure est surélevée sur sa petite colline, la vue panoramique sur l’ensemble du site est magnifique.

Ces 2h de visite nous aurons, encore une fois, enchantés. Apprendre l’histoire de notre planète de cette façon est un vrai luxe. Nous visitons ensuite l’écomusée du chocolat se trouvant juste à l’entrée du site. Dans le jardin du musée, que l’on découvre en se promenant à travers les sentiers, plusieurs cabanes expliquent le processus de transformation du cacao.

La route nous attend et nous avons prévu de faire une halte au petit village de Becal pour découvrir les secrets de fabrication du fameux chapeau « Panama ». Nous nous arrêtons à la fabrique artisanale Lool Jipi et Alfredo, nous raconte avec passion son art. Evidemment, nous faisons quelques emplettes avant de reprendre la route pour Campeche. C’est vers 15h30 que nous arrivons à notre joli petit hôtel situé dans le centre de cette ville coloniale, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous prenons nos quartiers et après un petit tour dans la piscine, nous partons à la découverte du centre historique. Nous commençons par le Zocalo avec ses grands arbres et sa belle rotonde. Et comme à Merida, les bâtiments que nous voulions visiter sont fermés, cause Covid … La Cathédrale au style baroque étant ouverte (youpi !), nous y faisons une halte. Nous empruntons les rues piétonnes pour aller voir les remparts de la ville, remparts, parfaitement restaurés sur lesquels nous avons le projet de déambuler … et bien raté ! Les entrés sont fermées cause … Et oui ! Dépités nous noyons notre émotion en s’arrêtant dans un joli petit salon de thé pour boire un bon chocolat. Nous reprenons notre tour au pied de la muraille et rejoignons notre hôtel en passant devant la Puerta de Mar.

Comme souvent, nous prenons un temps de repos à l’hôtel pour un instant de lecture. Vers 19h, nous repartons voir la ville, la nuit et dîner simplement dans l’une des rues animées du centre. Non loin de l’hôtel, nous sommes attirés par le son d’un concert. La musique est dansante, les couples se forment et rejoignent la piste avec entrain. Et c’est là que l’on constate que notre niveau de danse est proche de zéro. Il semblerait que l’apprentissage de la danse soit au programme scolaire. Encore un super moment passé avant d’aller au dodo !

Publié dans Mexique

Partager cet article
Repost0

CAMPECHE / PALENQUE

Publié le par Neos

Samedi 6 novembre 2021

Nous nous levons tranquillement. Aujourd’hui, nous avons une « journée de transition ». En effet, le soir nous serons à Palenque, 380 km plus loin mais surtout avec un peu plus de 5h de voiture pour s’y rendre. Nous quitterons le Yucatan pour une incursion dans le Chiapas.

Avant de prendre la route, nous faisons quelques pas sur le Malecon où nous croisons les sportifs du matin. Nous avons comme objectif d’acheter des timbres postaux (pour nos cartes postales) qui ne s’achètent qu’à la Poste. Nous comprenons pourquoi quand l’employé les imprime devant nous. Le tour est joué !

Allez hop, c’est parti ! Afin que cette journée ait un peu d’intérêt, nous allons prendre la route côtière jusqu’à Sabancuy. Au loin, quelques plateformes pétrolières troublent les eaux du golfe du Mexique. Nous y achèterons de quoi pique-niquer pour casser la monotonie du trajet. Juste après Catazaja, nous passons un poste frontière … situé à l’intérieur du pays ! Notre voiture est filmée, scannée et photographiée. Après un circuit bien organisé nous retrouvons notre route sans avoir bien compris ce qui nous était arrivé. Nous arrivons enfin à Palenque vers 16h et le temps est maussade. Notre hôtel est situé sur la route du site archéologique. Les bungalows traditionnels sont nichés dans un jardin luxuriant. Malgré la météo, nous faisons un petit tour à la piscine pour se détendre de cette longue journée de voiture.

Le soir, après le dîner en ville, nous nous promenons dans les rues piétonnes qui sont animées de lumières et de musique un peu criarde !

Publié dans Mexique

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>