Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ARCHANES / ELOUNDA

Publié le par Neos

Vendredi 31 juillet 2020

Le petit déjeuner avalé, nous disons au revoir à nos gentils hôtes. Nous reviendrons ici le dernier jour de notre voyage. Aujourd’hui, direction Elounda en empruntant les routes secondaires afin de découvrir la diversité des paysages de l’île. Nous passons par Kastelli, village connu (!) pour la polémique autour de son aéroport (Notre Dame des Landes, sors de ce corps !). Nous nous arrêtons au joli petit monastère Agios Georgios Selinari qui est connu comme protecteur des voyageurs en Crète orientale. Ça tombe bien ! Nous poursuivons notre route pour découvrir l’église de la Panagia Kera. Cet édifice est particulièrement étonnant avec ses 3 nefs, en voute et avec dôme. L’intérieur est admirablement décoré de fresques en très bon état de conservation. Elles sont dédiées à l’Assomption de la Vierge Marie au centre, à Saint Antoine (au nord) et à Sainte Anne (au sud). L’iconographie riche et les différents styles de peintures murales font de cette église, le monument le plus important de la région.

Nous filons ensuite à Kritsa pour découvrir ce village touristique réputé pour ses femmes brodant des napperons au crochet. Et là, (non ce n’est pas le drame !) quel ne fut pas notre étonnement de ne voir personne dans les rues. Ce village, destination ô combien touristique, est vide, personne, nada, pas un seul bob Ricard à l’horizon ! Nous sommes les seuls touristes à déambuler dans la rue principale, bordées de magasins, de petites échoppes et de restaurants. Sensation bizarre tout de même.
Après avoir déjeuné seuls à l’ombre d’un magnifique platane, nous reprenons la voiture pour aller voir l’ancienne cité dorienne de Lato se trouvant à quelques kilomètres. Il faut avoir un peu d’imagination pour reconstituer les bâtiments, mais l’endroit possède un charme indéniable et procure de belles vues sur les environs. Nous décidons ensuite de nous lancer dans la découverte des gorges de Kritsa en faisant la randonnée suivant le lit à sec de la rivière. Randonnée un peu rock n’roll avec des passages demandant un peu d’agilité (j’ai découvert de nouveaux muscles !). Avec de bonnes chaussures, on y arrive et la deuxième partie (le retour) se fait assez facilement. On a eu chaud, on a fait du sport, on est des warriors !

Nous reprenons la voiture, direction Elounda pour notre logement du soir. Nous achetons en route quelques provisions pour le repas du soir car nous sommes un peu fourbus et nous n’avons pas envie de ressortir pour dîner. L’Adrakos Hôtel est situé en haut de la ville et donne une vue exceptionnelle sur la baie. Nous profitons de la belle piscine et dînons sur la terrasse, face à la mer. Y’a pire comme situation !

Publié dans Crète

Partager cet article
Repost0

ELOUNDA

Publié le par Neos

Samedi 1er août 2020

 

La journée ne commence pas très bien … Le petit déjeuner proposé par l’hôtel est sous forme de box d’avion et la qualité n’est pas au rendez-vous. On n’en mourra pas, mais cela choque mon rapport au bon goût. Nous prenons la voiture pour aller à quelques kilomètres de là : le village de Plaka pour embarquer vers l’île de Spinalonga : l’île des lépreux. Nous arrivons vers 9h pour le 1er départ qui est … à 10h ! Trop fort ! Nous patientons en prenant un café en terrasse. Après avoir rempli quelques papiers assurant que nous sommes en bonne santé, nous prenons enfin le bateau avec un couple de français et ses enfants. En arrivant, le batelier nous indique que le temps de visite est limité à 1h afin de respecter la jauge COVID sur l’île … Ca va être juste, mais nous sommes obligés de nous plier à la règle.

 

Cette puissante et superbe forteresse vénitienne, construite en 1579, protège l'accès du golfe. A partir de 1903 et jusqu’en 1957, l'île de Spinalonga fut une léproserie (en fait un vrai camp de détention aux conditions humaines et sanitaires lamentables). Il faut lire le roman de Victoria Hislop « L'île des oubliés » qui raconte avec émotion son histoire. La conservation et les diverses restaurations permettent de bien imaginer la configuration des lieux. Les cheminements proposés, incitent à bien découvrir les divers bâtiments et la lumière du matin donne de belles photos. 1h après, retour à l’embarcadère pour reprendre le bateau vers Plaka. Nous avons fait une très belle, mais trop courte visite.  Au lieu de revenir directement à Elounda, nous empruntons la route conduisant à Vrouchas pour faire un tour dans l’arrière-pays. Nous nous arrêtons à un belvédère pour avoir une magnifique vue sur la baie et sur l’île. Un peu plus loin, nous admirons des moulins à vent en parfait état. Ils ont été réhabilités par un couple d’autrichiens, il y a un couple d’année.

Au retour, nous déjeunons dans une taverne familiale et restons à l’hôtel en ce début d’après-midi car la température demande à rester à l’ombre ! Vers 16h, nous reprenons la voiture car une activité intense nous attend : baignade et farniente à la mer ! Nous rejoignons la presqu’île de Kolokitha et après avoir emprunté une courte route en terre, nous laissons la voiture sur le petit parking avant de rejoindre une jolie petite plage de sable fin. Un peu de monde mais la pression est tout à fait raisonnable. Nous nous baignons avec grand plaisir et restons quelque temps à ne rien faire sur la plage. C’est bien !

 

Le soir, nous dînons dans l’un des meilleurs restaurants que nous avons fréquentés : Palio Kantouni à Elounda. Après cette excellente journée, retour à l’hôtel.

Publié dans Crète

Partager cet article
Repost0

ELOUNDA / KATO ZAKROS

Publié le par Neos

Dimanche 2 août 2020

 

Petit déjeuner toujours aussi pas bon … A oublier très vite ! Aujourd’hui, route plein Est pour Kato Zakros. Nous avons prévu pas mal de haltes pour casser la monotonie de la journée. Il y a 150 km à faire, mais on est là pour visiter.

 

Notre 1er stop est pour la petite ville d’Agios Nikolaos  et son joli petit port. A l’heure où nous passons et comme nous sommes dimanche, il n’y a pas trop d’agitation touristique. Quelques photos plus loin, nous admirons au bout d’une petite route (un peu chaotique) un olivier monumental et millénaire. Son âge estimé est de 3 250 ans. Waouh, comme dirait l’autre ! Nous passons ensuite par Molchos, mignon petit port un peu endormi. Les terrasses au bord de celui-ci sont idéales pour le brunch du dimanche matin ! Notre route nous conduit ensuite à Sitia où … il n’y a rien à voir.

 

Après le déjeuner dans une taverne sur la route, nous nous arrêtons au monastère de Toplou qui trône au milieu de nulle part dans un paysage aride. Ce monastère fortifié abrite un joli patio et un petit musée intéressant (photo interdite, mais personne ne surveille …). Vers 15h30, nous arrivons à la belle plage d’Itanos pour un moment de repos bien mérité. Il y a en fait 2 plages. La première offre un peu d’ombre alors que la seconde est en plein soleil. Nous ferons les 2 ! Nous avons préféré celles-ci plutôt que Vaï beach, qui en ce dimanche, accueille un peu trop de monde à notre goût.

 

Après ce moment intense, nous reprenons la route pour notre destination finale. Nous faisons quelques emplettes en route pour dîner au logis. Cela fait aussi du bien de se poser après être arrivé, sans avoir à repartir. Nous logeons pour les 2 nuits qui viennent aux Stella Studios dans un véritable petit écrin. Dans un magnifique parc, hamacs et transats nous attendent. Le bonheur n’est pas loin ! Lecture, dîner et dodo.

Publié dans Crète

Partager cet article
Repost0

KATO ZAKROS

Publié le par Neos

Lundi 3 août 2020

 

Ici, chacun se prépare son petit déjeuner avec les ingrédients disponibles dans le réfrigérateur. Pas banal, mais plutôt sympa comme organisation. Nous prenons nos chaussures de randonnée et en route pour 3 heures dans la vallée des morts. Des studios, nous prenons l’ancienne route qui mène à Zakros pour rejoindre l’entrée B de la vallée. Le paysage aride est magnifique et venteux. Les parois rocheuses ocres sont superbes. Arrivés en haut nous prenons le sentier cheminant dans la vallée. Cette belle randonnée facile permet de découvrir la faune. Nous sommes même accompagnés de quelques chèvres curieuses de nous voir ! Après cette belle matinée, nous déjeunons au bord de la plage et revenons au studio pour une petite sieste réparatrice. En milieu d’après-midi, nous faisons route vers Xerokambos pour passer un moment sur l’une des belles plages bordant ce village. La réputation du lieu n’est pas usurpée et nous nous baignons dans une eau transparente et à bonne température. Nous sommes quasiment seuls sur la plage et c’est plutôt pas mal ! L’horizon est à nous !

 

Nous dînons dans la même taverne que le midi. La serveuse sourit et continue à tester son français avec nous. Sympa !

Publié dans Crète

Partager cet article
Repost0

KATO ZAKROS / MYRTOS

Publié le par Neos

Mardi 4 août 2020

 

Ce matin, nous prenons le temps. En effet, nous sommes sur une journée de transition et nous aurons peu d’activités ou de sites à découvrir. Nous quittons l’Est pour partir vers le Sud. Comme à notre habitude, nous allons emprunter le réseau secondaire (voire tertiaire !) pour découvrir du pays. Nous nous arrêtons en premier dans le petit village de Karydi, la Mecque de la spéléologie de l’île. Sauf si on a raté quelque chose, il n’y a rien à voir. Le village a l’air d’être totalement abandonné. Nous croisons des chats. Seule une petite boutique de produits locaux est ouverte ; curieux. Nous continuons notre exploration par la visite des ruines du village vénitien de Voïla avec sa jolie petite fontaine.

 

En arrivant sur la côte, nous découvrons de nouveaux paysages et pas forcément des plus beaux. En effet, il y a des serres à perte de vue. Ces serres qui servent au maraîchage intensif dénaturent atrocement l’environnement. Nous sommes un peu abasourdis en voyant ce spectacle désolant, il faut bien le dire. Sur la route, nous stoppons au petit monastère de Kapsa. Celui-ci est accroché à la montagne. Sa petite cour intérieure procure une ombre rafraîchissante et dans une grotte située un peu plus haut, vivait un ermite aux pouvoirs miraculeux.

 

Nous déjeunons à Ierapétra et pour la 1ère fois du séjour, nous prenons une glace en dessert ; comme quoi, nous sommes des gens raisonnables ! Pour rejoindre notre lieu de villégiature, nous emprunterons une petite route qui serpente dans la montagne. Comme avant, nous logerons 2 jours à Myrtos. Nous avons préféré ce village à 15 km d’Ierapétra pour son calme et son côté familial. Une fois installés au Myrtos Mare Suites, nous allons passer un moment sur la plage. Nous dînons dans une taverne au bord de la plage avant de fermer nos petits yeux.

Publié dans Crète

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>