Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PARIS / KUALA LUMPUR

Publié le par Neos

PARIS / KUALA LUMPUR

Vendredi 13 mars 2015

Comme pour Cuba en 2013, nous voyageons en « petite formation ». En effet, nous serons 4 (2 couples) à réaliser ce périple.

Nous nous retrouvons vers 10h30 à l’aéroport Roissy-CDG afin de procéder aux formalités d’enregistrement. C’est la première fois que nous allons prendre un Airbus A380 de la compagnie Malaysia Airlines et j’avoue que je suis un peu impressionné de monter dans cet appareil pour 12h de vol.

Nous allons passer la nuit à bord et le confort est excellent.

Publié dans Malaisie

Partager cet article
Repost0

KUALA LUMPUR / GEORGETOWN

Publié le par Neos

KUALA LUMPUR / GEORGETOWN

Samedi 14 mars 2015

C’est vers 7h du matin que nous atterrissons à Kuala Lumpur et comme nous avions enregistré nos bagages de bout en bout, nous n’avons qu’à changer de terminal pour reprendre notre 2ème vol pour l’île de Pénang et sa capitale Georgetown. Nous profitons du temps que nous avons pour changer nos euros en ringgit.

Reliée à la péninsule par un pont, Penang est surnommée la "Perle de l'Orient". Sa capitale, Georgetown, est classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 2008. Magnifique ville chinoise, elle est très bien conservée et profondément marquée par son histoire et ses traditions. L'ambiance de certains de ses quartiers est l'illustration vivante et pittoresque d'un monde qui semble appartenir à une époque révolue : des petites rues transversales étroites, des cyclopousses, des temples, des commerçants… La ville invite aussi à la promenade, ponctuée par la découverte de multiples temples chinois, hindous et sikhs.

Nous arrivons vers 10h, les côtes un peu en long (quand même) et après avoir réceptionné nos bagages, notre taxi nous attend pour nous conduire au Cheong Fatt Tze Mansion. Cette magnifique maison chinoise, ainsi que ses chambres sont telles que décrites sur le web. 2 nuits dans cet endroit qui a vu le tournage du film « Indochine » vont nous mettre dans l’ambiance, nous n’en doutons pas.

Après s’être installés et rafraîchis, nous partons à la découverte de la ville. Nos estomacs nous rappellent gentiment à l’ordre et nous décidons de déjeuner au Mews Café, établissement que nous avions repéré en préparant notre voyage. Excellente adresse tant pour le cadre que les plats proposés.

Après déjeuner, nous entrons dans le temple Thean Hou se trouvant juste à côté du restaurant. Ce temple chinois de 1865 a été construit en utilisant l'architecture de style Hainan avec de belles sculptures de pierre. Comme nous n’avons pas jugé utile de réserver un guide pour cet après-midi, nous allons faire un tour de la vieille ville au gré de nos envies. Notre 1er arrêt est pour la cathédrale de l'Assomption, construite en 1786, dès l'arrivée du capitaine Francis Light à Penang. Plus loin, la Clock Tower, construite en 1897 pour commémorer le jubilé de diamant de la reine Victoria trône au centre d’un carrefour. Elle penche d’un côté suite aux bombardements de la seconde guerre mondiale.

Notre marche nous entraîne vers le temple du clan Cheah Kongsi qui est la première des cinq grandes maisons Hokkien de clan de Penang. Il ressemble aux grands temples et palais habituellement vus en Chine. Le bâtiment orné est la seule maison de clan à Penang qui fusionne malais, chinois traditionnel et conception européenne. Nous traversons le quartier de Little India et flânons dans les ruelles étroites bordées de petites échoppes et de maisons à l’architecture typique de ce pays. Nous découvrons le « Street Art » qui égaye les murs. Ce contrepoint insolite en Asie ne nuit en aucun cas à la beauté urbaine naturelle du cœur historique de la ville. Nous allons ensuite visiter le quartier des quais et ses maisons flottantes. C’est un vrai bric-à-brac d’habitations occupées par une population à bas revenus. Le contact avec les habitants est assez aisé et nous prenons un peu de temps pour échanger avec quelques autochtones. Ceci-dit, les tour-opérateurs semblent de plus en plus présents et l’authenticité des lieux va certainement en souffrir rapidement. Nous rentrons en fin d’après-midi à notre logis, un peu fourbus mais avec déjà beaucoup d’images dans la tête !

Le soir, nous dînons juste à côté de notre hôtel, au Red Garden Food Paradise. Il s’agit d’un marché de nuit dans lequel on trouve une belle variété de spécialités locales. Endroit très pratique et peu cher et surtout local ! Du bonheur pour nous. Nous dînons assez vite car le sommeil nous gagne !

Publié dans Malaisie

Partager cet article
Repost0

GEORGETOWN

Publié le par Neos

GEORGETOWN

Dimanche 15 mars 2015

Nous prenons un superbe petit déjeuner dans le patio de notre magnifique demeure. C’est aussi à ça qu’on se sait en vacances !

Vers 9h, notre chauffeur est là, pour nous emmener effectuer les visites que nous avons programmées. C’est un homme fort sympathique et le contact est de bon augure. Notre première visite sera pour un atelier de batik traditionnel se trouvant au nord-est de l’île. Nous découvrons cet art de patience et de minutie et un ouvrier nous explique sa manière de travailler. Nous repartons vers Georgetown pour visiter le temple Wat Chayamang Kalaran. Ce temple Thaï est célèbre pour son grand Bouddha couché plaqué or de 33 mètres de long. Le temple remonte à 1845 et est construit sur un terrain donné par la reine Victoria de Grande-Bretagne. Nous traversons ensuite la rue pour visiter le temple birman Dharmikarama. Ce temple serait le seul temple bouddhiste birman se trouvant à l’extérieur du Myanmar. Des panneaux peints représentent des scènes de la vie quotidienne de Bouddha. Les bâtiments sont situés dans un agréable jardin invitant à la méditation. On y trouve aussi un globe terrestre entre deux dragons ou l’Europe est curieusement absente !

Comme il est déjà l’heure de déjeuner, nous demandons à notre chauffeur de nous déposer au clan Jetties pour déjeuner. En effet, la veille, nous avions repéré un petit restaurant duquel s’échappaient quelques odeurs appétissantes ! Nous avons eu raison. Non seulement, c’est bon, mais l’ambiance est amicale. Nous reprenons notre taxi pour aller voir le temple Kuan Yin Teng, qui est le plus vieux temple bouddhiste de Penang, construit vers 1800. Il fut construit vers 1800. Il est consacré à la déesse de la Miséricorde, de la Chance, de la Paix et de la Fertilité (rien que ça !) De nombreux fidèles brûlent des billets factices et de l’encens dans les braséros se trouvant à l’entrée du temple. Nous poursuivons notre périple par le musée de Penang qui évoque l’histoire de Penang et met en avant le caractère pluriethnique de la population malaise. Visite fort intéressante ma foi.

Le temple de de la Félicité suprême (Kek Lok Si) nous attend ensuite. C’est le plus grand temple de Malaisie. Il a été construit par un immigrant chinois en 1890. Il comporte tellement de bâtiments que nous ne pourrons en faire le tour. Nous reprenons notre taxi pour aller à Penang Hill, endroit qui domine la ville du haut de ses 821 m. Nous faisons la queue pendant une trentaine de minutes pour prendre le funiculaire conduisant au sommet pour découvrir la ville dans toute sa grandeur. Nous flânons dans les allées parmi une foule nombreuse. Il y a même l’équivalent du pont des Arts de Paris avec une multitude de cadenas roses. Notre taxi nous dépose en ville et nous prenons un rickshaw pour revenir à notre hôtel afin de nous rafraichir et prendre un peu de repos.

Promenade en rickshaw dans les rues de Georgetown

Nous retournons dîner au Red Garden Food Paradise, parce que c’est bon, l’ambiance est sympa et c’est pratique !

Publié dans Malaisie

Partager cet article
Repost0

GEORGETOWN / TANAH RATA

Publié le par Neos

GEORGETOWN / TANAH RATA

Lundi 16 mars 2015

Notre journée démarre comme celle d’hier : un superbe petit déjeuner. Avant de partir vers notre nouvelle destination, nous passons un moment avec le directeur de l’hôtel qui nous raconte son parcours et sa passion pour son métier. Nous demandons à visiter la chambre d’ Eliane Devries (Catherine Deneuve dans le film Indochine de Régis Wargnier). Elle est restée en l’état (je parle de la chambre …).

Nous partons pour les Cameron Highlands en empruntant le Pulau Pinang Jambatan, long de 13,5 km et ouvert le 14 septembre 1985. L’autoroute est bordée de champs de palmiers à huile, Cette huile qui fait polémique. Peut-être y a-t-il derrière certains discours des aspects politiques (protectionnisme par rapport à d'autres sources d'huile), des aspects économiques (souhait de taxer les aliments riches en graisses saturées) ou encore des aspects écologiques (le problème de la déforestation dans les zones de palmier à huile, mais l'on pourrait peut-être en dire autant des zones de culture du soja ou encore des problèmes d'usage de l'eau avec la culture du maïs). Vaste sujet …

Nous faisons une première halte à Kuala Kangsar pour visiter la Mosquée Ubudiah. Coiffée d’un immense dôme doré en forme de bulbe, elle fut achevée en 1917 en raison de la 1ère guerre mondiale et de la pénurie de marbre en provenance d’Italie. L’entrée du sanctuaire est possible sous réserve de respecter les usages. Juste à côté se trouve l’Istana Kenangan (palais des Souvenirs), magnifique bâtiment fait de bois et de bambou tressé. C’est un musée qui propose des collections retraçant l’histoire du Perak. Nous déjeunons au bord de la rivière dans un restaurant « musulman ». Notre présence ne gêne nullement et les sourires de la population rendre ce moment très convivial, malgré la barrière de la langue. Nous « magasinons » un peu après ce repas avant de reprendre la route. La route est bordée de carrières d’extraction nécessaires aux nombreuses constructions de logements partout dans le pays. Et là, c’est le drame. Le moteur de notre taxi, présente des signes de faiblesse et décide unilatéralement de cesser de fonctionner … (Situation que nous avons déjà connue dans d’autres voyages !). Pas de réparation possible, c’est le circuit de refroidissement qui a lâché. Notre chauffeur arrive à joindre son bureau et ce dernier l’informe qu’un autre taxi va venir nous chercher pour finir la route. Après 2h30 d’attente, 2 taxis se présentent enfin et nous reprenons le cours de notre trajet.

Situées à 1600 mètres d’altitude, les Cameron Highlands offrent de l’air frais à tous ceux qui désirent se reposer de la chaleur humide et étouffante de Malaisie. Cette région est une bénédiction naturelle, une merveille de sérénité, aux paysages époustouflants, quoi que pas toujours … En effet les flancs de la vallée conduisant à Tanah Rata sont bordées de serres servant à la culture des légumes et fruits nourrissant une grande partie de la péninsule. Le paysage est « dévasté » et ne ressemble en rien aux photos que l’on trouve un peu partout dans les magazines et autres sites web.

Nous sommes quelque part déçus, mais nous gardons l’espoir de voir les bucoliques champs de thé de la région.

Nous arrivons à notre hôtel en toute fin d’après-midi, un peu fourbus du trajet et de ses péripéties ! L’hôtel Héritage est, comment dire, un bâtiment sans charme et sans cachet avec des chambres « normales ». On s’y fera quand même ! Le soir, nous allons dîner en ville au restaurant « Curry House » et c’est Jean Pierre (sic) qui s’occupe de nous avec une extrême gentillesse. Un moment vraiment sympa pour clore cette journée.

Publié dans Malaisie

Partager cet article
Repost0

TANAH RATA

Publié le par Neos

TANAH RATA

Mardi 17 mars 2015

Après un copieux petit déjeuner, nous prenons notre taxi (une Land Rover qui met en extase notre ami anglais !) pour partir visiter de la région des Cameron Highlands, qui furent utilisées comme lieu de villégiature par les anglais lors de la colonisation. Nous prenons la route de la plantation de thé Boh pour nous rendre dans la forêt moussue. La forêt moussue de Cameron Highlands est située à la crête de 2032 mètres de haut mont Brinchang, la plus haute montagne de la région. Ici, la vue sur les collines et les vallées et les plaines à la distance sont magnifiques et levers et couchers sont étonnants.

Sur cette petite route, nous découvrons les champs de thé à perte de vue. Le soleil du matin diffuse une superbe lumière et les appareils photos « chauffent » ! Au sommet, nous montons en haut de l’observatoire pour encore une fois faire de magnifiques photos. Nous prenons le temps de faire une petite promenade dans cette forêt, à la découverte de la flore spécifique locale.
Nous arrivons en milieu de matinée à la plantation Boh et nous effectuons la visite des ateliers pour découvrir le processus de fabrication. Nous passons évidemment par la boutique se trouvant dans un très joli bâtiment moderne pour faire quelques emplettes de cet excellent thé noir. C’est dans un restaurant chinois de Brinchang que nous déjeunons. Notre taxi connait bien cette adresse et a bien compris que nous cherchions du « local ». Excellente adresse ! Nous prenons le dessert dans une ferme de fraises, fruit incontournable de la vallée. On en trouve partout : On pense « fraise », on s’habille « fraise », on vit « fraise » !

Nous allons ensuite visiter un endroit atypique et surprenant : Le Rose Center. Ce très joli jardin est perché sur la montagne. On y voit des fleurs magnifiques et la vue est très belle. Quelques décorations sont surprenantes mais l'endroit est agréable. Nous nous arrêtons ensuite dans un autre endroit étonnant : le tunnel du temps. C’est un passage souterrain un peu kitch mais amusant qui regroupe une multitude de vieux objets retraçant l’histoire locale.

Nous revenons à notre hôtel en fin d’après-midi et après avoir rédigé nos cartes postales (et oui), nous partons dîner dans un des nombreux petits restaurants bordant la rue principale. Nous nous restaurons de plats malaisiens colorés et gouteux.

Rendez-vous demain !

Publié dans Malaisie

Partager cet article
Repost0