VENISE

Publié le par Neos

VENISE

Mardi 3 novembre 2009

Nous nous levons vers 8 heures et en ouvrant les fenêtres nous entendons la pluie sur les pavés. En nous penchant, nous voyons des petits bancs installés au milieu de la ruelle … Une surprise nous attendrait-elle ?

Après notre copieux petit déjeuner, nous partons vers la place San Marco. En effet, notre matinée sera consacrée à la visite des monuments concentrés autours de cette célèbre place.Nous avons prévu un ordre dans le visite afin de perdre le moins de temps possible dans les files d’attentes qui commencent à se former de bonne heure.

Nous commençons par monter en haut du Campanile afin d’avoir une vue d’ensemble sur la ville. Malgré la pluie fine qui tombe, la vue est dégagée et nous pouvons admirer la petite île de San Giorgio Maggiore et son campanile. Notre vue est aussi attirée par la pointe de la Douane et Santa Maria della Salute. Plus loin nous apercevons les toits de la Fenice, mais surtout nous avons une superbe vue sur la place San Marco et ses monuments. Vraiment, nous ne sommes pas déçus.

En bas, nous empruntons les passerelles disposées comme des petits chemins sur la place. L’acqua Alta est là. Même si nous préférerions avoir du soleil, il faut avouer que voir la ville dans ces conditions a du charme !

Nous entrons ensuite dans la belle orientale : la Basillica di San Marco. Ses 5 coupoles se découpant dans le ciel, ses statues précieuses, ses colonnes précieuses et ses mosaïques racontent l’histoire d’une cité conquérante, carrefour de l’orient et de l’occident. L’intérieur de la basilique est sombre, en effet, l’éclairage est réduit au minimum pour conserver les conditions d’origine. Les mosaïques et les pavements au sol sont superbes. Au fond, se trouve le Pala d’Oro sous influences byzantines dans l’iconoclaste en marbre rouge qui dissimule le chœur et le maitre autel. Le retable est tout simplement exceptionnel. Il met en scène des épisodes de la vie du Christ.

Nous continuons par le Musée Marciano se trouvant dans la galerie de la basilique. Ce musée abrite de superbes mosaïques, mais aussi les chevaux de Saint Marc afin de les protéger de la pollution.

Vers midi, nous commençons la visite du Palais de Doges à travers les itinéraires secrets. Nous avions pris soin de réserver préalablement cette visite guidée. Nous découvrons ainsi, les bureaux secrets, la salle des tortures, la geôle de Casanova ... visite vraiment très intéressante. Nous poursuivons la visite de la résidence des Doges par les salles décorées par les grands peintres vénitiens en passant par l’inévitable pont des Soupirs !

Nous prenons un peu de repos en déjeunant en terrasse sur la Riva degli Schiavoni car le soleil est revenu, faisant aussi baissé l’eau qui envahissait la ville.

Après avoir repris des forces, nous partons à la découverte du quartier de Castello. Ce quartier est une invitation à la flânerie avec une véritable atmosphère de tranquillité après l’hyper activité de San Marco C’est ainsi que nous découvrons le Campo di Santa Maria Formosa avant d’arriver sur le Campo di Santi Giovanni E Paolo. L’église dominicaine, toute de brique vêtue, est un véritable panthéon des gloires vénitiennes. En effet, elle abrite de nombreux tombeaux des doges et fait ainsi de la concurrence à la franciscaine basilique dei Frari.

Nous prenons le Vaporetto à Celestia pour revenir vers l’Arsenale. Et avec le retour du soleil et la disparition des nuages, nous découvrons l’île de Murano, dominée par les alpes en arrière plan. Une vue magnifique. A l'arsenale, nous découvrons la Porta Magna et ses 2 lions majestueux. Nous visitons ensuite l’église de San Zaccaria avant de reprendre le vaporetto pour descendre le Grand Canal à la tombée de la nuit.

Dîner dans le quartier de Castello et ensuite retour à l’hôtel pour un repos mérité. En fait même si la ville n’est pas grande, on en fait des kilomètres à pied !

Publié dans Venise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article