Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

16 articles avec grece

ATHENES / KAMARES (SIFNOS)

Publié le par Neos

Jeudi 9 août 2018

 

Notre taxi nous attend à 5h30 du matin. Il va nous emmener au port du Pirée pour que nous prenions le ferry à 7h à destination de l’île de Sifnos. Nous avons un peu plus de 3h de trajet.

 

Nous avons choisi cette petite île pour sa tranquillité et la possibilité de faire de la randonnée. Sifnos possède de nombreux petits villages tous plus beaux les uns des autres. Elle possède plusieurs monastères intéressants et de nombreux sentiers de randonnée permettent de profiter de ses très beaux paysages. L'île possède une solide réputation en matière de poterie et de gastronomie. Bref, tout cela devrait nous aller ! Et puis, nous n’allons pas nous plaindre quand même.

 

Vers 10h30, Stella, la propriétaire de notre chambre d’hôtes « Margado » nous attend. Elle parle français, ce qui ne gâche rien. Sa maison se trouve dans les hauts de Kamares permettant ainsi de profiter de la vue sur la baie et d’être éloigné des bruits du village. Notre chambre n’étant pas encore prête, nous laissons nos bagages et partons à la découverte du village. La baie de Kamares est abritée entre de hautes montagnes. Nous marchons le long de la rue principale bordée de commerces, cafés et tavernes. Il y a aussi une très belle plage familiale. L’eau semble peu profonde. Nous y gouterons dans l’après-midi. De l'autre côté de la vaste baie se trouve le quartier d'Agia Marina. Le nom est dû à la jolie chapelle qui se trouve en bout de plage.

 

Nous revenons à notre hôtel pour prendre possession de notre chambre et s’installer et nous retournons en ville pour déjeuner. Nous déjeunons les pieds dans le sable et après ce bon moment, nous allons en passer un autre sur la plage. Nous trouvons un tamaris pour nous protéger du soleil. Le léger vent présent permet de ne pas avoir trop chaud, mais justement, il faut se méfier ! Et puis, nous nous mettons à l’ouvrage : baignage, farniente, lecture … trop dur !

 

Après ce moment intense, nous revenons à notre hôtel. Nous profitons un cours instant de la piscine puis nous dinons en ville et nous éteignons les lumières assez tôt car la fatigue nous gagne (oui mônsieur !)

Publié dans Grèce

Partager cet article

Repost0

KAMARES / CHERONISSOS

Publié le par Neos

Vendredi 10 août 2018

 

Le vent nous a accompagné toute la nuit permettant ainsi d’avoir une température clémente. Pour les 3 jours qui viennent, nous avons prévu de randonner le matin et de profiter des plages l’après-midi. L’idée étant de nous rendre sur ces lieux à pieds. L’île de Sifnos se distingue par son réseau pédestre extrêmement bien mis en valeur. On retrouve toutes les informations sur le site « Sifnos Trails ».  Emprunter les chemins permet d’avoir une autre vision des paysages et de prendre le temps. Ce temps que nous voulons absolument maitriser, sans forcément en assumer toutes les conséquences …

 

Après un excellent petit déjeuner au bord de la piscine, nous prenons le bus pour aller jusqu’à Appolonia, la « capitale » de l’île. De là, nous prendrons en milieu de matinée un nouveau bus pour Cheronissos. Nous avons choisi ce mode transport car les locations de voiture sont particulièrement onéreuses en cette période estivale.

 

Nous demandons au bus de nous laisser 2 kms avant d’arriver au village. Le point de départ se trouvant au lieu-dit Kambanario. Le sentier est poussiéreux et rocailleux, nous allons devoir faire attention où on pose les pieds. L’objectif est d’aller voir la petite église d’Agios Nikolaos se trouvant au cap Vroda. La  randonnée fait au total 6 kms environ et il nous faudra presque 2 heures pour parcourir le chemin. La moyenne est faible par rapport à notre rythme habituel. Les conditions ne sont pas les mêmes non plus !

 

En contrebas de notre chemin, on aperçoit la jolie petite plage de galets de Vroulidia qui est accessible par une route en terre. Nous arrivons enfin à la petite église et le gardien nous attend : un chat ! Seul ici, on se demande de quoi il se nourrit car il ne semble pas famélique. Nous lui remplissons une gamelle d’eau, la sienne étant vide. Et puis, nous voyons un couple de randonneurs arriver. Ce sont des français (pas étonnant !) qui font les mêmes vacances que nous : randonnée le matin et farniente l’après-midi. Nous devisons un instant et reprenons notre chemin pour rejoindre Cheronissos.

 

L’arrivée sur le village est une vraie récompense. En effet, de voir en surplomb le petit port, avec ses bateaux de pécheurs, entouré de maisons blanches aux volets bleus et surtout l’eau couleur turquoise est un réel bonheur !

 

Pour nous requinquer, nous déjeunons tranquillement sur une terrasse dominant la petite plage se trouvant au centre du village. La salade grecque est merveilleuse : de vraies tomates et du fromage de chèvre produit par le père de la propriétaire : un régal. Après cet instant de repos, nous nous baignons dans l’eau claire de la mer. Il n’y a pas trop de monde sur la petite plage et c’est bien comme ça. Sur la plage, nous lisons et prenons le soleil (avec modération). Une torture, en somme !

 

Nous reprenons le bus vers 17h. Il y a peu de rotation pour le nord de l’île, alors il vaut mieux ne pas le rater, sinon, c’est taxi ou 19 kms à pied pour revenir à l’hôtel … Nous retrouvons une collègue de mon épouse et sa famille à Appolonia pour boire un verre. Elle a eu l’idée « saugrenue » de venir en vacances à Sifnos ! Le monde est vraiment petit.

 

En arrivant à Kamares, nous dînons d’une superbe glace avant de revenir à notre hôtel pour finir tranquillement la soirée.

Publié dans Grèce

Partager cet article

Repost0

KAMARES / FAROS

Publié le par Neos

Samedi 11 août 2018

 

Comme les bonnes habitudes se prennent vite, nous prenons le petit déjeuner au bord de la piscine. Le vent a encore été présent toute la nuit et son bruit nous a un peu dérangé, mais on ne va pas se plaindre !

 

Nous prenons le bus à 9h30 pour rejoindre Appolonia, véritable plaque tournante du trafic routier de l’ile. Nous prenons un second bus pour nous rendre à Kastro, le point de départ de notre randonnée du jour qui doit nous conduire à Faros (6 km et 2h30 de marche).

 

Kastro était jadis la capitale de Sifnos et le siège de l’archevêché de Sifnos (VIe - XIXe siècle). C’est un des villages les plus pittoresques, les plus beaux et les plus importants de l’île d’un point de vue archéologique. Le nom du village provient du château (en grec : Kastro) que forme la disposition de ses bâtiments. À l’est de Kastro se trouve la pittoresque chapelle des Sept Martyres, bâtie à même le rocher et offrant une vue enivrante sur la mer. Nous prenons plaisir à marcher dans les venelles et à explorer le village. C’est aussi un véritable plaisir pour les photos !

 

Après ce bon moment, nous entamons notre randonnée en prenant le sentier qui descend jusqu’au au niveau du petit port. Ensuite des marches taillées dans la roche ou bâties, faisant partie d’un vieux sentier de mules, aident à monter la pente. En se retournant régulièrement, on admire le village de Kastro en entier et … c’est beau ! En passant par des terrasses cultivées, des oliveraies et des champs, on peut admirer le travail de l’homme pour façonner la campagne. La construction de la haute partie des murs en pierre sèche est ingénieuse. Les pierres sont posées de manière triangulaire, on gagne en hauteur, tout en laissant le vent fort passer à travers les trous. On se fait aussi un nouvel ami : un âne qui doit être certainement un des moyens de locomotion privilégié pour aller dans la montagne. La descente vers Faros est très agréable. Du village un sentier pavé mène le long de la côte à la plage de Glyfo et ensuite à l’église de Chryssopigi, la Sainte protectrice de Sifnos.

 

Nous décidons de nous baigner avant de déjeuner. Nous nous installons sur la plage de Glyfo, qui sur les 3 plages possibles est considérée comme la plus belle. Elle est constituée de sable fin, avec des tamaris pour donner de l’ombre au baigneur et ça nous va bien. La mer est peu profonde, tranquille donc !

Sur la plage nous échangeons avec des randonneurs ayant fait le même parcours que nous (on se reconnait aux chaussures !) et partageons nos expériences. Nous apprenons que la randonnée entre Appolonia et Vathy, bien que relativement longue est facile et très intéressante. Alors, nous décidons de la faire le lendemain ! Nous déjeunons ensuite dans une taverne dominant la plage, ce qui permet d’avoir une vue panoramique du village. Nous reprenons le bus en milieu d’après-midi pour retourner à Kamares.

 

Nous finissons la journée tranquillement à l’hôtel avant d’aller diner en ville dans un petit restaurant italien. La cuisine grecque est bonne mais pas très variée ! 

Publié dans Grèce

Partager cet article

Repost0

KAMARES / VATHY

Publié le par Neos

Dimanche 12 août 2018

 

Nous prenons le petit déjeuner assez tôt car nous voulons prendre le 1er bus pour Appolonia. Stella, note hôte nous apporte le plat traditionnel du dimanche à Sifnos : la soupe de pois chiches, longuement cuite la veille dans un pot de terre au four à bois. Surprenant pour nous, mais excellent ! Notre randonnée du jour est longue de 9 kms mais surtout elle devrait nous prendre 4h et nous voulons marcher le plus possible à la fraiche.

 

Le sentier part de la place centrale d’Apollonia et traverse le fameux « Steno ». Le Steno est la rue étroite qui regroupe tous les magasins, cafés et tavernes. Sa traversée permet de voir les maisons blanches, entassées avec leurs portes et petites courts. Le sentier laisse derrière lui les habitations, et grimpe gentiment la pente. Il conduit sur une vallée secrète, la vallée de Skafi. Sur le chemin, nous passons à côté de l’église de Taxiarchis Skafis qui comme toutes les églises est resplendissante avec ses murs blancs immaculés. Ensuite, le sentier gagne en altitude et sort de la vallée. Nous passons devant la petite grotte de Vougnou. Juste après, la vue devient soudainement illimitée vers l’ouest. Au loin, on devine sur la mer bleu foncé les îles de Polyaigos, Kimolos et plus au fond Milos.

 

En commençant la descente vers Vathy nous nous reposons quelques instants à l’église de Panagia tou Niliou, fraichement repeinte et réaménagée, un endroit appelant à la méditation et au calme intérieur. En continuant, le chemin arrive dans un endroit appelé Mavro Chorio (« le village noir »), à cause de la couleur des pierres. Plusieurs champs et terrasses, parfois avec des entrées impressionnantes, sont toujours cultivés. Le sentier continue à descendre pour passer devant la source de Kalamitsi. Plus loin, le chemin se faufile entre deux grandes falaises appelées Froudia Baronas. En laissant les falaises derrière soi, le sentier mène vers la descente finale, accompagnée d’une vue illimitée vers la mer et la baie de Vathy qui attire notre regard comme un aimant. La récompense est belle !

 

Il est 13h quand nous arrivons à Vathy et comme nous en avons pris l’habitude, nous prenons le temps de nous baigner pour faire refroidir le moteur ! L’eau claire est assez fraiche et il faut avouer que cela nous fait un bien fou. Nous déjeunons d’une spécialité de l’île : le mastélo. Il s’agit d’un rôti d'agneau mariné au vin rouge local et parfumé à l'aneth. Il est placé sur des brindilles de vignes, afin qu'il soit cuit à la vapeur du vin et d'éviter qu'il ne bouille. La cuisson se fait au four, dans un pot en céramique spécial, le mastélo, d'où il tire son nom. Attention, les portions sont « gargantuesques » !

 

En fin d’après-midi, nous reprenons le bus et revenons tranquillement à Kamares. Le soir, nous ne dinerons pas car le repas de midi  fait encore son effet !

Publié dans Grèce

Partager cet article

Repost0

KAMARES (SIFNOS) / ATHENES

Publié le par Neos

Lundi  13 août 2018

 

Cette journée va être plutôt calme. En effet, nous reprenons le ferry pour Athènes à 12h30. Nous passons donc la matinée tranquille à l’hôtel et refaisons nos valises pour loger les quelques achats que nous avons faits et se préparer au vol retour.

 

A 11h30, Stella nous conduit à l’embarcadère et nous nous quittons sur de grands sourires. Son accueil et sa gentillesse en ont fait une hôte charmante. Le ferry part finalement vers 13h, car le vent n’était pas favorable. Nous arrivons à Athènes un peu après 16h et un taxi nous attend pour nous conduire à notre hôtel, le même que les jours derniers. Reprendre un vol vers la France dans la foulée était risqué et surtout nous obligeait à prendre un hôtel sur Paris. Alors l’un dans l’autre, il était mieux disant de passer la nuit en Grèce.

 

Le soir, nous dinons dans le quartier de l’hôtel et nous nous éteignons les lumières de bonne heure car notre avion  est à 6h du matin le lendemain et le rendez-vous avec notre taxi est à 3h30 …

Publié dans Grèce

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>