PARC NATIONAL DE BATANG AI

Publié le par Neos

PARC NATIONAL DE BATANG AI

Mardi 24 mars 2015

La nuit a été parfaite et la douche à l’eau froide revigorante !

Après le petit déjeuner, nous partons en randonnée dans les sentiers de la jungle le long de la rivière. Nous nous arrêtons pour écouter les explications de notre guide devant la tombe d’un des anciens responsables du village. Une machette est présente afin qu’il puisse se défendre contre les mauvais esprits. Nous nous enfonçons dans la jungle et notre guide nous explique la faune qui nous entoure. C’est un vrai plaisir de parcourir cet endroit totalement vierge de civilisation. Au bout de 2h, nous avons rendez-vous avec notre pirogue pour nous rendre à la pittoresque cascade Enseluai afin de s’y baigner et ensuite d’y pique-niquer. Et C’est à ce moment à que le ciel nous tombe sur la tête avec une forte pluie tropicale. Comme nous n’avions pas pris nos capes de pluie, nous sommes trempés comme des soupes. Nous décidons de déjeuner au lodge car la météo est vraiment contre nous. En descendant la rivière, nous faisons une halte à la longue house de Jambu. C’est une communauté relativement petite avec 8 familles. Le chef nous explique le fonctionnement et sa femme nous fait visiter le logis en n’oubliant pas de nous montrer les cranes conservés de l’époque où couper des têtes était autorisé !

Nous déjeunons assez tard d’un excellent barbecue dans lequel le riz, niché dans une section de bambou a cuit doucement. Pendant que nos habits sèchent, nous vaquons à nos occupations et une petite fille d’environ 7 ans s’aventure dans le lodge et malgré la langue, ma femme entame une partie endiablée de petits chevaux. Encore un moment très drôle et passionnant. En fin d’après-midi, nous retournons au village pour rendre visite au chef et lui remettre les fournitures scolaires que nous avons apportées avec nous. Notre guide nous sert d’interprète et le chef, âgé de 92 ans, nous raconte les traditions et le mode de fonctionnement des Ibans. Il va même jusqu’à enlever sa chemise pour nous expliquer la signification des nombreux tatouages recouvrant son dos et son torse. Beaucoup d’émotions se dégagent de ce moment authentique. Nous le quittons en le remerciant chaleureusement de ce court moment qu’il nous a consacré. Nous refaisons un tour du village avant de revenir au lodge pour y diner.

Nous dinons de produits locaux et préparons nos affaires, car le départ se fera de bonne heure le lendemain matin.

Publié dans Malaisie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article