MARRAKECH

Publié le par Neos

MARRAKECH

Lundi 4 février 2002

Première découverte de la palmeraie qui fut plantée par Youssef ben Tachfine au milieu du XIème siècle. Malheureusement, la sécheresse qui sévit au Maroc depuis 3 ans la fait souffrir énormément. Les palmiers dépérissent et la terre est très aride. Les seules parties qui ne souffrent pas (ou moins) sont les enclos des hôtels.
En fin de matinée, nous partons dans le centre de la ville pour une première découverte. Bien que nous soyon au mois de février, il fait 24°.

Le premier monument qui s'offre à nos yeux est la Koutoubia. C'est le monument religieux le plus célèbre de Marrakech.Cette mosquée d'une grande allure architecturale et d'une richesse décorative a une histoire complexe. Elle s'agit en réalité d'un double sanctuaire muni d'un minaret. Ce qui met en exergue ce monument est son minaret gigantesque qui constitue une des merveilles de l'art et de l'architecture en Islam.

Et nous arrivons sur la place Djemaa el Fna. Cette place dont le nom signifierait "réunion des trépassés" était autrefois la place de Grève de Marrakech. C'est ici que les sultans suppliciaient les criminels et rebelles et exposaient leur tête ! Aujourd'hui, c'est le coeur de la ville.

Nous déjeunons dans un petit restaurant dans une rue qui longe la grande poste. Une vraie découverte pour les enfants ! L'après midi est consacrée à la visite des tombeaux saadiens. Ces splendides mausolées sont les lieux de repos des membres de la dynastie et furent construits à la fin du XVIème siècle.

Nous revenons à notre hôtel en calèche, un des moyens de transport agréable de cette ville.

Publié dans Maroc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article