Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

18 articles avec maroc

PARIS / MARRAKECH

Publié le par Neos

PARIS / MARRAKECH

Dimanche 3 février 2002

8H du matin sur le tarmac de Roissy CDG.

Notre vol durera 2h15, et à l'arrivée, le bus de l'hôtel nous attend. L'après midi sera consacré à la découverte de notre environnement et au repos.

Publié dans Maroc

Partager cet article

Repost0

MARRAKECH

Publié le par Neos

MARRAKECH

Lundi 4 février 2002

Première découverte de la palmeraie qui fut plantée par Youssef ben Tachfine au milieu du XIème siècle. Malheureusement, la sécheresse qui sévit au Maroc depuis 3 ans la fait souffrir énormément. Les palmiers dépérissent et la terre est très aride. Les seules parties qui ne souffrent pas (ou moins) sont les enclos des hôtels.
En fin de matinée, nous partons dans le centre de la ville pour une première découverte. Bien que nous soyon au mois de février, il fait 24°.

Le premier monument qui s'offre à nos yeux est la Koutoubia. C'est le monument religieux le plus célèbre de Marrakech.Cette mosquée d'une grande allure architecturale et d'une richesse décorative a une histoire complexe. Elle s'agit en réalité d'un double sanctuaire muni d'un minaret. Ce qui met en exergue ce monument est son minaret gigantesque qui constitue une des merveilles de l'art et de l'architecture en Islam.

Et nous arrivons sur la place Djemaa el Fna. Cette place dont le nom signifierait "réunion des trépassés" était autrefois la place de Grève de Marrakech. C'est ici que les sultans suppliciaient les criminels et rebelles et exposaient leur tête ! Aujourd'hui, c'est le coeur de la ville.

Nous déjeunons dans un petit restaurant dans une rue qui longe la grande poste. Une vraie découverte pour les enfants ! L'après midi est consacrée à la visite des tombeaux saadiens. Ces splendides mausolées sont les lieux de repos des membres de la dynastie et furent construits à la fin du XVIème siècle.

Nous revenons à notre hôtel en calèche, un des moyens de transport agréable de cette ville.

Publié dans Maroc

Partager cet article

Repost0

MARRAKECH

Publié le par Neos

MARRAKECH

Mardi 5 février 2002

Départ de bonne heure pour découvrir le jardin Majorelle pour profiter de la lumière douce et d'une chaleur agréable.
Le jardin Majorelle, îlot de calme et de fraîcheur est situé en plein cœur de la ville de Marrakech. Sa notoriété n'a été que grandissante ces dernières années, et c'est bien légitime. Le jardin porte le nom de son créateur, Jacques Majorelle, peintre de son état, et grand amateur de botanique. Arrivé en 1917 à Marrakech pour cause de Tuberculose, il crée le jardin autour de son atelier. C'est un endroit idéal pour les amateurs de cactées et essences rares. De magnifiques bougainvilliers répandent une odeur dans toute la propriété. Laissé à l'abandon après la mort de son propriétaire, le jardin ne doit son salut qu'à ses nouveaux acquéreurs : Yves Saint Laurent et Pierre Bergé.

Là où Majorelle aimait croquer et admirer son œuvre botanique, de nombreux touristes, couples, badauds, aiment échapper à la poussière et aux bruits de la ville pour retrouver, entre chants et piaillements d'oiseaux, un moment de calme dans un des jardins les plus connus du Maroc.

Le repas de midi est pris dans un petit restaurant du centre et avant de repartir à la découverte de la ville, nous prenons un thé à la menthe à la terrasse d'un café.

Nous traversons ensuite les souks pour découvrir la Medersa Ben Youssef. C'est l'un des monuments historiques les plus importants à Marrakech. C'est aussi l'une des plus grandes medersa du Maghreb. Elle fut élevée par le Saadien Abd Allah al Ghalib en 1564-1565, ceci et attesté par des inscriptions sur les chapiteaux de la salle de prière et sur le linteau de la porte d'entrée.
La medersa a un plan quadrilatère d'une superficie de 1680m2 ,elle comprend une salle de prière et des chambres pour les étudiants.

Au retour, nous prenons un jus d'orange pressé avant de prendre un taxi pour notre hôtel.

Publié dans Maroc

Partager cet article

Repost0

OUARZAZATE

Publié le par Neos

Mercredi 6 février 2002

Départ matinal vers Ouarzazate. L'objectif est d'aborder la montagne du haut Atlas et les villages berbères. Notre route traverse la plaine sud du Haouz. Celle-ci est verdoyante et l'herbe y est grasse et abondante. Nous passons le col d'Aït-Imguer à 1470 mètres d'altitude. Nous faisons une halte au village de Taddert pour le visiter. C'est un village caractéristique de ce versant de l'Atlas avec ses petites maisons de pierres, entassées au flanc de la montagne.

Notre halte suivante est pour le ksar d'Aït-Benhaddou, classé patrimoine de l'Humanité par l'Unesco. Son décor a souvent inspiré de nombreux cinéastes.

En arrivant à Ouarzazate, nous visitons a Kasbah de Taourirt, monument historique classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Construite par la puissante tribu des Glaoui, cette majestueuse kasbah était, au XIXe siècle, la plus grande résidence du puissant Pacha de Marrakech, Thami El Glaoui. Ce dernier est considéré par de nombreux marocains comme un traître au royaume pour avoir tenté de prendre le dessus sur le roi Mohammed V pendant le protectorat français. Quoiqu'il en soit, la Kasbah est vraiment fascinante. On croirait voir un immense château de sable dans un décor de désert. Ancien palais des "Seigneurs de l'Atlas", cette kasbah est faite de terre et de paille, d'où une certaine fragilité. Usée par les vents, la façade extérieure a d'ailleurs été restaurée il y a peu.

En réalité, Taourirt est le nom du village berbère qui existe depuis le XIIe siècle. La Kasbah du Glaoui a été construite bien plus tard. On pourra d'ailleurs visiter la petite médina qui est toujours habitée. Concernant la visite de la Kasbah elle-même, on ne pourra visiter que la salle à manger et les appartements de la favorite.

Nous flânons ensuite dans le village, à la découverte de cette architecture marocaine si particulière.

La route du retour est baignée de la magnifique lumière du soleil couchant faisant ressortir sur la montagne les amandiers en fleurs.

Publié dans Maroc

Partager cet article

Repost0

MARRAKECH

Publié le par Neos

MARRAKECH

Jeudi 7 février 2002

Aujourd'hui, visite des souks ... sans les enfants. En effet, ils sont un peu fatigués de notre journée d'hier. Ils ont décidé de rester à l'hôtel.
Nous commençons par traverser le marché des marchandises usuelles (matériel de bricolage, sanitaire ...) et il y a un monde fou ! Nous parcourons ensuite les rues proches de la Medersa Ben Youssef et c'est un véritable plaisir de se perdre ... drôle d'idée pour un touriste !!

Dans une ruelle conduisant au souk des tanneurs, nous suivons un ouvrier qui visiblement y travaille, au regard de son habillement. Malgré la saison, l'odeur commence à se faire sentir. Celle-ci n'est pas intenable mais soutenue. Notre guide improvisé nous ouvre une porte où nous pouvons jouir d'une vue plongeante sur les tanneries. On y découvre les cuves creusées à même le sol dans lesquelles les ouvriers font tremper à plusieurs reprises les peaux traitées à la fiente de pigeon et à l'ammoniaque.
Nous allons ensuite sur une terrasse pour avoir une vue encore plus grande sur la ville. On découvre au loin le Palais Royal.

En fin d'après midi, nous retournons chercher les enfants à l'hôtel et repartons en ville après diner pour découvrir la ville de nuit à l'occasion d'une ballade en calèche. Nous prenons dans un petit café, très animé, un thé à la menthe et flânons "juste pour les yeux" comme ils disent !!!

Publié dans Maroc

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>