Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

16 articles avec grece

GRECE : Introduction au voyage

Publié le par Neos

Nous voici de nouveau en partance pour un nouvel horizon !

Destination la Grèce … Pays européen par ses situations géographique et politique, il est aussi oriental par son histoire et sa culture. C’est là que la démocratie a été inventée, celle-ci ayant été parsemée de nombreuses tragédies. La Grèce, c’est aussi et avant tout une belle histoire entre les hommes et la mer, avec ses quelques 6 000 îles.

Nous avons donc décidé de la découvrir avec un parcours qui nous fera visiter des sites majeurs du continent : le théâtre d'Épidaure, la forteresse de Mycènes, le stade d'Olympie, le sanctuaire de Delphes, les monuments d'Athènes ... Nous prendrons du temps dans le Magne, région un peu oubliée mais tellement authentique. Nous finirons notre périple sur la petite île de Sifnos que nous avons choisie pour ses beaux paysages, ses sentiers de randonnées et ses belles plages. De plus, la pression touristique y est raisonnable, ce qui va bien nous aller !

Nous avons, comme d’habitude, préparer seuls notre voyage et nous avons demandé à l’agence locale « Grèce sur mesure » de nous accompagner dans la gestion de la logistique. Un grand merci à Elena pour sa gentillesse et son professionnalisme.

En route !

 

NB : les avis sur l’hôtel et les restaurants fréquentés sont disponibles sur la page Tripadvisor.

Notre parcours en Grèce

Notre parcours en Grèce

Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018
Album photos : Grèce 2018

Album photos : Grèce 2018

Publié dans Grèce, Albums Photos

Partager cet article

Repost0

PARIS / ATHENES / NAUPLIE

Publié le par Neos

Mardi 31 juillet 2018

Départ de la maison en début de matinée pour rejoindre l’aéroport de Roissy CDG. Notre avion pour Athènes décolle à 12h15 et nous y serons ! Les différentes étapes franchies, nous décollons à l’heure et le vol se passe bien.

A notre  arrivée, nous allons chercher notre véhicule de location et en route pour Nauplie, notre première  étape. Nous allons constater que les informations fournies dans les différents guides ou pages web sont justes … En effet, même si le code de la route grec ressemble au nôtre, il y a quelques spécificités qu’il vaut mieux connaître, dont la fameuse « bande de droite », semblable à une bande d'arrêt d'urgence. Si vous roulez à vitesse normale et qu'un conducteur souhaite vous dépasser, il est d'usage de serrer le plus à droite possible, et ce, en roulant sur cette bande (pratique totalement interdite, mais totalement utilisée !). Il est conseillé de respecter cette disposition pour éviter de se faire doubler par la droite !

Nous arrivons vers 20h à Nauplie et nous prenons possession de notre chambre dans le sympathique petit hôtel « Leto Nuevo », situé dans le haut de la ville.

Après un rapide rafraîchissement, nous allons découvrir cette charmante ville de style italien, protégée par une forteresse imposante. On dit que c’est la ville des amoureux ! Belle entrée en matière, car nous le sommes !

Après dîner, nous nous promenons dans les ruelles de la vieille ville et découvrons une belle architecture. Notre œil est attiré par le petit fort de Bourtzi qui trône au milieu de la baie. A l'époque de la domination vénitienne, il interdisait l’entrée du port aux bateaux indésirables. Nous finissons notre petit tour par la visite de l'église de Panaghia, consacrée à la présentation de la Vierge Marie. Elle est l'une des plus anciennes et des plus belles églises de la ville.

Dans la moiteur de la nuit, nous retournons à l’hôtel pour dormir car la journée à quand même été longue !

A demain.

Publié dans Grèce

Partager cet article

Repost0

NAUPLIE

Publié le par Neos

Mercredi 1er août 2018

Nous nous levons de bonne heure. La nuit a été chaude et peu propice au repos. La chaleur devrait nous accompagner toute cette quinzaine, il va falloir faire avec. Nous allons être confrontés aux horaires grecs. En effet, ici, le petit déjeuner ne commence guère avant 8h, ce qui ne permet pas de partir tôt pour visiter les sites choisis à la fraîche ! On va s’adapter, c’est une des qualités du voyageur.

Une fois rassasié, nous prenons la route pour le site d’Epidaure. Ce site est celui du culte d'Asclépios, Dieu de la Médecine dont le symbole est le serpent, que l'on retrouve aujourd'hui sur le caducée des médecins.

Après 40 minutes de route, nous arrivons sur l’immense parking qui est presque vide ! Parfait pour nous. Nous commençons la visite par le petit musée qui regroupe des instruments médicaux, des copies de statuts qui ornaient les temples du site. Nous continuons notre exploration par le site lui-même et il faut avouer qu’il faut un peu d’imagination pour se représenter les bâtiments anciens. Heureusement, les panneaux explicatifs aident bien. Nous finissons par le joyau d’Epidaure : le théâtre. Il est l’un des mieux conservés de la Grèce antique et peut accueillir plus de 12 000 personnes. L’élément le plus précieux et le plus fameux de ce théâtre est son exceptionnelle acoustique. D'où que l'on soit, on entend tout ce qu’il se dit à voix normale, dont celles des guides qui commencent à arriver avec les groupes.

Après 2h30 de visite, nous reprenons notre voiture pour revenir sur Nauplie et plus précisément vers  le site de Tirynthe. Ce palais mycénien, difficile à dater est un peu décevant à visiter. Nous découvrons quand même les plus épais remparts de l'Antiquité, construit par des Cyclopes, d'où le nom que l'on donne à de telles constructions : les murs cyclopéens (CQFD).

Nous déjeunons à Nauplie et après une petite sieste (le soleil est vraiment chaud !), nous allons marcher sur la promenade des « Arvanites », lieu de déambulation préféré des autochtones ! Ce beau chemin, pavé et piéton, interdit au public (mais pas à nous !) pour cause de chutes de pierres, nous emmène loin des rumeurs de la cité, au milieu des pins et des figuiers de barbarie qui s'accrochent aux parois abruptes de la colline de l'Acronauplie. Le chemin rejoint la plage de la ville, bien bondée en cette fin d’après-midi. Nous continuons notre marche et arrivons à la petite anse de Neraki où nous décidons de prendre du temps : farniente et baignade ! La belle vie, en somme.

 

En toute fin d’après-midi, nous revenons à Nauplie et dînons à la terrasse d’un sympathique restaurant se trouvant dans la rue piétonne qui les regroupe en quasi-totalité.

Publié dans Grèce

Partager cet article

Repost0

NAUPLIE / REGION DU MAGNE

Publié le par Neos

Jeudi 2 août 2018

 

Nous prenons le petit déjeuner dans la belle salle à manger de l’hôtel. Celle-ci offre une vue panoramique de la ville éclairée par le soleil du matin.

 

Après avoir mis nos affaires dans la voiture, nous commençons la journée par la visite de la citadelle de Palamède, puissant complexe militaire érigé par les Vénitiens au début du 18ème siècle. Soit on y monte à pied par un escalier de presque 1 000 marches, soit par la route … Nous on a choisi la 2ème solution. On y pénètre par le bastion Andréas, dont la place d'armes révèle une élégance toute italienne, adoucissant son caractère de forteresse. À côté de la chapelle St-André se cache la cellule où fut emprisonné Kolokotronis, l'un des héros de la lutte pour l'indépendance. Du haut du chemin de ronde, s’offrent à nous des vues magnifiques sur Nauplie, son golfe et les plages. Un délice pour les photos !

 

Nous faisons route ensuite vers Mycènes. Sur une colline aride encerclée de montagnes s'élèvent les ruines de ce site, dernier recoin de l'Argolide fertile selon Homère. Cette ville-forteresse vit se dérouler l'une des tragédies grecques les plus sanglantes, celle de la famille royale des Atrides : Agamemnon y fut assassiné par sa femme Clytemnestre, aidée de son amant Egisthe. Le fils d'Agamemnon, Oreste, se chargea de venger son père en tuant à son tour le couple criminel. On ne badine pas avec l’amour !

 

On découvre le site en passant par la porte des Lions qui garantissait la protection et le parfait contrôle de l'acropole. Plus loin, on découvre le cercle, lieu des tombes royales qui contenaient un véritable trésor en or, que nous verrons d’ici quelques jours au musée archéologique national d'Athènes. Nous déambulons parmi les vestiges et devinons les différents quartiers de l’acropole. Juste avant le très beau musée du site, nous découvrons la tombe de Clytemnestre. La chambre circulaire de 13,50 m de diamètre est impressionnante. En sortant du site, nous descendons au trésor d’Atrée (tombe d’Agamemnon) qui lui aussi est majestueux.

 

Pour conclure cette belle matinée, nous déjeunons d’un repas simple dans une taverne locale. Ensuite, nous faisons route vers Karavostasi, une des portes d’entrée de la région du Magne que nous découvrirons le lendemain. Vers 18h00, nous arrivons à notre hôtel, le Porto Vitilo, magnifique établissement qui nous accueille pour 2 jours. Après notre installation, nous prenons un peu de temps à la piscine pour nous reposer. Le soir, nous dînons dans un élégant petit restaurant du village.

 

Encore une journée bien remplie ! Bonne nuit à tous.

Publié dans Grèce

Partager cet article

Repost0

REGION DU MAGNE

Publié le par Neos

Vendredi 3 août 2018

 

La nuit fut paisible et reposante. Petit déjeuner au bord de la piscine, il y a pire comme situation. Nous allons nous en contenter !

 

Aujourd’hui, nous avons prévu de découvrir cette région qui se trouve loin des routes touristiques. C’est au détour d’une lecture que nous avons eu connaissance de cette péninsule du sud du Péloponnèse. Avec ses paysages arides, ses routes désertes, ses villages de pierres et ses plages sauvages, le Magne est une région unique en Grèce. On dit même que l’hiver, quand la brume se lève, les paysages du Magne évoquent alors l'Écosse ou l’Irlande, loin des habituels paysages méditerranéens !

 

Notre « road trip » du jour commence par le petit port de Limeni. Un petit village très bien restauré qui nous donne des idées pour y  dîner le soir (le français se préoccupe régulièrement de ses repas !). Nous nous arrêtons ensuite à Aéropoli pour prendre de l’essence, et surtout visiter le joli centre historique de la ville. Nous nous perdons dans les ruelles à la découverte de l’architecture locale. Et puis, sur un étal j’aperçois un trésor qui me fait briller les yeux : des figues. J’en achète quelques-unes pour un prix dérisoire et me régale de ces merveilleux fruits.

 

Nous poursuivons en empruntant la route principale et subitement une envie de nous perdre nous fait prendre une route secondaire qui ne mène nulle part ! C’est aussi çà la découverte. Et au détour d’un virage, la petite église de Saint Taxiarches apparaît. Le portillon d’entrée étant ouvert, nous pénétrons dans l’enceinte et admirons son architecture locale. Nous restons sur les petites routes et passons par les villages de Fragkoulias et Drialos, afin de découvrir la vie paysanne.

 

Nous commençons à vraiment découvrir ce territoire aride hérissé de tours fortifiées aussi austères que mystérieuses. Ces tours, véritables symboles de la région, représentent l’héritage d’une époque (16ème siècle) où les Maniotes, avaient besoin de se protéger des envahisseurs extérieurs, et notamment des Turcs dont ils avaient la fâcheuse habitude de pirater les bateaux !

 

Vers 11h30, nous arrivons à Gerolimenas, dont le nom signifie simplement le « vieux port ». Jusque dans les années 1970, cette bourgade de pêcheurs ne pouvait être atteinte qu’en bateau ! Aujourd’hui le tourisme fait vivre le village (qui ne compte qu’une cinquantaine d’habitants…) grâce à quelques auberges et restaurants sur le port. L’endroit a tout de même réussi à sauvegarder une bonne partie de son authenticité. L’eau claire de la mer nous fait signe et nous prenons du temps pour la baignade et du farniente sur la plage de galets. Après ce moment sympa, nous déjeunons sur une terrasse donnant directement sur le port. Nous prenons quelques sardines grillées, ce sera d’ailleurs le seul moment où nous mangerons du poisson car étonnamment celui-ci est assez onéreux (il est d’ailleurs vendu au poids).

 

Après cette pause, nous reprenons la route qui va maintenant longer la côte-est de la péninsule.  Nous faisons un arrêt à Vathia, surement l’un des plus beaux points d’intérêt de la journée.  Ce village qui domine fièrement la côte-sud du Magne est fameux pour sa concentration de tours fortifiées, probablement la plus élevée de toute la région. Ce n’est pas pour rien que certains surnomment Vathia le « Manhattan du Magne » ! Pour autant, ce village est aujourd’hui, et plus que jamais, un village déserté de sa population. La route continue à offrir de spectaculaires points de vue sur la côte-sud du Magne et ses plages au calme olympien. Un ruban de bitume parfaitement intégré dans le paysage, le plus souvent désert nous emmène naturellement vers l’extrémité-sud du Magne, au cap Ténare, le point le plus méridional de la Grèce continentale et du continent européen ! Il parait que c’était l’une des entrées du royaume des morts, les Enfers, où régnaient le dieu Hadès et sa femme, Perséphone. Nous, on n’a vu personne !

 

Nous remontons vers Kokkinogia en s’arrêtant régulièrement pour admirer une petite église, une tour dans un village, une plage. Et évidemment, l’une d’entre elles nous invite à la baignade. La plage d’Allipa est une toute petite anse à l’eau claire d’un charme tranquille avec peu de touristes … tout ce qu’on aime ! Après cette petite heure de détente (ceci dit, on commence à bien être détendu, car on ne force pas beaucoup !), notre périple nous fait passer par Flomochori, pittoresque village où nous retrouvons la route d’Aéropoli.

 

A notre arrivée à l’hôtel, nous décidons de finir la journée … à la piscine pour prendre un peu le soleil !

 

Le soir nous dînons à Limeni, dans un restaurant possédant une terrasse sur le toit, nous permettant ainsi de profiter un maximum du coucher de soleil devant un magnifique repas.

Ce fut une merveilleuse journée passée à découvrir cette région sauvage et accueillante.

A demain !

Publié dans Grèce

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 > >>