Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

11 articles avec egypte

EGYPTE – Introduction au voyage

Publié le par Neos

 

Vous savez quoi … Nous voici repartis ! Cette fois ci, direction l’Egypte. Cela faisait un moment que nous avions envie d’aller découvrir les merveilles de ce pays. Nous nous sommes donc décidés, sans que quiconque ait eu besoin de beaucoup nous pousser !

L'Égypte est un pont entre l'Afrique du Nord-Est et le Moyen-Orient et son histoire remonte à l'époque des pharaons. Des monuments millénaires bordent les berges de la fertile vallée du Nil. Celui-ci forme la colonne vertébrale du pays et sans lui, la face du monde ne serait pas celle qu’elle est aujourd’hui. En fait, le " Voyage en Égypte " possède un je-ne-sais-quoi de mystique, chacun venant y chercher une part de ses racines. Visiter l'Égypte est une expérience presque obligatoire pour quiconque s'intéresse à l'histoire des civilisations.

Ce voyage, construit par nos soins nous emmènera des temples de Louxor à Assouan. Nous nous laisserons envahir ensuite par les mystères d’Abu Simbel à la nuit et au lever du soleil et nous finirons au Caire.

A nouveau,  nous avons sollicité Evaneos. Et c’est l’agence Cheops Travel qui nous a accompagné pour la réalisation de ce voyage. Un grand merci à Mirna.

Notre parcours en Egypte

Notre parcours en Egypte

Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019
Album photos - Egypte 2019

Album photos - Egypte 2019

Publié dans Egypte, Albums Photos

Partager cet article

Repost0

PARIS / LE CAIRE / LOUXOR

Publié le par Neos

Vendredi 1er novembre 2019

 

Notre avion décolle de Roissy CDG en début d’après-midi et nous avons donc le temps de faire notre préacheminement dans la matinée. Nous voyageons avec Egyptair car nous avons 2 vols intérieurs et en réservant l’ensemble des vols (en multi-destinations) avec cette compagnie, nous avons réussi à obtenir des prix très attractifs

 

Nous décollons avec 30 minutes de retard, et les passagers habituels nous rassurent … c’est normal ! Vers 20h30, nous atterrissons au Caire. Pendant les 2 heures d’escale, le correspondant de l’agence locale nous donne notre visa touristique  et nous en profitons pour changer des euros en livres égyptiennes.

A Louxor, Réda notre guide nous accueille avec un grand sourire. Rapidement, une question lui brule les lèvres … Pourquoi avoir choisi un hôtel sur la rive ouest du Nil et surtout comment l’avons-nous trouvé ? En effet, pour lui, les touristes logent plutôt dans les complexes hôteliers de la rive est. Il va assez vite comprendre que nous ne faisons « différemment » !

 

En arrivant au Marsam Hôtel, nous découvrons une très belle ancienne maison de repos qui est bien connu des égyptologues et des artistes. Nous donnons rendez-vous à Réda le lendemain à 8h pour notre 1er jour d’exploration !

 

Bonne nuit !

Publié dans Egypte

Partager cet article

Repost0

LOUXOR – RIVE OUEST

Publié le par Neos

Samedi 2 novembre 2019

 

C’est dans le jardin de l’hôtel que nous prenons le petit déjeuner et c’est un véritable bonheur. Avoir choisi cette maison est vraiment une bonne idée !

 

Un peu après 8h, Réda arrive et nous partons à la découverte de la vallée des rois. Pour y accéder, nous prenons un petit train qui nous emmène vers le site cachée dans la montagne. Cette vallée est dominée par le sommet en forme de pyramide naturelle, le Qurn.

 

Nous commençons la visite par le tombeau de Ramsès IV. Elle a été découverte en 1718. Elle est de petite dimension (66 m de long) et le plus impressionnant est, sans doute aucun, la largeur des couloirs conçus pour laisser le passage à l'un des sarcophages de granit les plus imposant de la nécropole. Dans les différentes chambres et couloirs, les peintures sont extrêmement soignées et colorées. A l’entrée, on peut voir des graffitis coptes indiquant que le tombeau a aussi servi d’abri à ces populations
Le second tombeau est celui de Ramsès IX. Il est décoré notamment des scènes du Livre des Portes, du Livre des Cavernes, du Livre des Morts, du Livre de la Terre, du Livre de la Nuit et du rituel de l'ouverture de bouche. Il y a également des représentations du défunt avec des dieux et un plafond astronomique.

Le troisième tombeau dont la visite est comprise dans le billet d’entrée est celui de Ramsès III. C’est un des tombeaux les plus populaires de la vallée, car un des mieux conservés. Le tombeau n’est pas rectiligne, comme normalement, car lors de son percement, les ouvriers ont percuté un autre tombeau. Les merveilleuses décorations comprennent des reliefs peints colorés comportant des textes rituels traditionnels (litanies de Ra, Livre de portes …) et Ramsès devant les dieux.

Ce qui est très étonnant et très surprenant, c’est la qualité de la conservation des peintures murales des 3 tombes. En effet la XXème dynastie, c’était il y a plus de 3 000 ans …

Visite virtuelle du tombeau de Ramses VI (cliquez sur l'image)

Notre prochaine étape est le temple d'Hatchepsout. En termes d'impact visuel, aucun temple ne peut rivaliser avec celui-ci. Cette unique structure, sur plusieurs niveaux, blottie contre les falaises de calcaire, dans un contrefort de la vallée, offre une vue magnifique. Le caractère unique de sa disposition reflète bien la personnalité du pharaon qui l'a bâti. Hatchepsout était la seule femme pharaon dans l'histoire de l'Égypte antique. Elle fut un pharaon qui dirigea un pays où régnèrent la paix et la prospérité. Le lieu est vraiment extraordinaire.

Nous finissons notre matinée par la visite de deux tombes dans la vallée des reines. Cette vallée est moins impressionnante que celle des rois, mais elle mérite néanmoins le détour. Nous entrons dans la tombe de la reine Titi, qui était une reine de Ramsès III. On y voit en particulier Hathor sous forme de vache et une représentation de vases canope. Le second tombeau est celui d’un fils de Ramsès III, Amen-Khopsef avec des reliefs polychromiques particulièrement bien conservés.

Etant contre les cadences infernales, surtout en vacances, les visites de la journée se terminent ici. Nous déjeunons dans un petit restaurant à côté de l’hôtel d’un repas simple et local. Après un moment de repos à l’hôtel, nous décidons de marcher un peu et d’aller voir les rives du Nil à Louxor qui se situe à 4.5 km. Cela nous permet de découvrir un peu la campagne environnante et de sourire aux habitants qui sont très étonnées de voir des touristes marcher ! Après avoir fait quelques photos, nous revenons à l’hôtel en tuc-tuc, c’est toujours aussi marrant ! Nous dinons sur place et le sommeil nous gagne assez rapidement !

Publié dans Egypte

Partager cet article

Repost0

LOUXOR – RIVE EST

Publié le par Neos

Dimanche 3 novembre 2019

 

En voyage, on se lève assez tôt finalement … nous sommes au petit déjeuner vers 8h et la terrasse est toujours aussi sympathique avec la belle lumière du matin.

Nous partons vers 8h30 pour le complexe de Karnak afin de profiter de la lumière et d’éviter au maximum les « hordes » de touristes en provenance des bateaux de croisière.

 

En arrivant devant le premier pylône, on se dit qu’on va « cramer de la pellicule », tellement c’est impressionnant et immense ! Karnak est un complexe extraordinaire de sanctuaires, de kiosques, de pylônes et d'obélisques dédiés à la triade thébaine mais également à la plus grande gloire des pharaons. Le complexe est dominé par le grand temple d'Amon-Ra - l'un des plus grands complexes religieux du monde - avec son célèbre hall hypostyle, une forêt spectaculaire de colonnes géantes en forme de papyrus.

 

En fait, la description de cette cité peut se résumer avec ces paroles de Jean-François Champollion en 1829 :

« J’allai enfin au palais ou plutôt à la ville de monuments, à Karnak. Là m’apparut toute la magnificence pharaonique, tout ce que les hommes ont imaginé et exécuté de plus grand. Tout ce que j’avais vu à Thèbes, tout ce que j’avais admiré avec enthousiasme sur la rive gauche, me parut misérable en comparaison des conceptions gigantesques dont j’étais entouré... Il suffira d’ajouter, pour en finir, que nous ne sommes en Europe que des Lilliputiens et qu’aucun peuple ancien ni moderne n’a conçu l’art de l’architecture sur une échelle aussi sublime, aussi large, aussi grandiose, que le firent les vieux Égyptiens ; ils concevaient en homme de cent pieds de haut, et nous en avons tout au plus cinq pieds huit pouces. L’imagination qui, en Europe, s’élance bien au-dessus de nos portiques, s’arrête et tombe impuissante au pied des cent quarante colonnes de la salle hypostyle de Karnak. »

 

Nous allons découvrir ensuite le temple de Louxor. Dédié à la triade des divinités de Thèbes Amon, Mout et Khonsou, il était relié au premier pylône du Grand temple d'Amon à Karnak par une avenue rectiligne de 2.5 kilomètres bordé de plus de 700 sphinx qui traversait la ville. Il en subsiste les deux extrémités, ainsi qu'un tronçon mis à jour au centre de la ville moderne. Ce monument n'était qu'un temple reposoir utilisé une fois l'an, lorsque le dieu Amon quittait solennellement son sanctuaire principal de Karnak.

Après ces moments d’émotion intense, nous passons à une activité plus « terre à terre » : une déambulation dans le souk de la ville. Celui-ci, bien que modeste, est intéressant à découvrir. De plus les marchands ne sont pas agressifs, ce qui est bien.  Au loin, nous apercevons l’église copte de Sainte Marie et nous décidons d’aller la visiter. Entre 10% et 15% des égyptiens pratiquent ce culte.

 

Nous avions décidé d’aller visiter le musée de la ville après le déjeuner et … c’est raté. Le musée est fermé entre 14h et 17h … n’importe quoi ! Nous décidons donc de revenir à l’hôtel. Nous traversons le fleuve avec un bateau-taxi et tuc-tuc ensuite.

Après un temps de repos, nous allons découvrir au coucher de soleil le Ramesseum, appelée aussi le temple de Millions d'Années de Ramsès II. Il constituait l'endroit où le renouvellement de l'essence divine de pharaon était célébré. Ce vaste ensemble était un important centre économique, culturel et religieux. On y voit encore les grands silos à grains qui préservaient les richesses du pharaon.

 

Nous dinons dans le petit restaurant se trouvant à côté de l’hôtel et finalement, le sommeil nous attrape assez vite !

Publié dans Egypte

Partager cet article

Repost0

LOUXOR / ASSOUAN

Publié le par Neos

Lundi 4 novembre 2019

 

Après ces 2 jours à Louxor, notre voyage va nous conduire 270 km plus loin : Assouan. Lors de la préparation de notre voyage, nous avons étudié plusieurs options : Bateau ou voiture. Bien que la voiture soit plus fatigante, c’est ce que nous avons choisi afin de voir d’un peu plus près la vie de tous les jours en traversant les villages. Le seul hic, c’est l’impossibilité de s’arrêter en fonction d’opportunités, sécurité oblige selon notre guide …

 

Bref, notre première étape sera pour la ville d’Edfou et son temple. Ce dernier est le mieux conservé de toute l'Egypte antique. Dédié au dieu faucon Horus, il fut érigé à l'époque ptolémaïque sous Ptolémée III. Le dieu Horus est un des dieux les plus anciens dans la mythologie égyptienne. Souvent représenté par un faucon, son nom signifie le lointain. C’est le dieu protecteur de l’ordre pharaonique. Plusieurs mythes sont associés à Horus. Dans le premier, Il forme un binôme avec Seth, son éternel rival, avec qui il a un enfant : Thot. Dans le second, il est l’enfant d’Isis et Osiris. Il combat son oncle, Seth, le meurtrier d’Osiris.

 

Après cette découverte, nous continuons notre route pour partir vers le temple de Kom Obo. Les vestiges du temple dominent, du haut d'une petite colline, une boucle du Nil, à la manière d'une acropole. Le site fut choisi en fonction de son intérêt stratégique ; la colline dominait à la fois le Nil ainsi que l'accès aux importantes mines d'or de la Nubie. La singularité de ce site est autant architecturale que religieuse. Le complexe présente un plan quasi unique en Égypte : il est constitué de deux temples réunis, car consacrés simultanément à deux divinités principales. La partie sud était dédiée au dieu faucon Horus l'Ancien et la partie nord au dieu crocodile Sobek. Le temple dispose d'ailleurs d'une porte d'entrée et d'un sanctuaire pour chacune de ces deux divinités.

 

On y découvre aussi 2 curiosités intéressantes : un nilomètre qui permettait, entre autre de fixer le montant des taxes en fonction de la hauteur de la crue et un petit musée conservant des crocodiles momifiés.

 

C’est en milieu d’après-midi que nous arrivons à notre lodge, l’Anakato wadi Kiki, situé dans un petit village nubien à quelques kilomètres d’Assouan. Etant un peu fatigué de la route, nous décidons de rester à l’hôtel. En fin d’après-midi, avant de diner, nous faisons un tour du village qui dispose d’un souk bien garni !

Publié dans Egypte

Partager cet article

Repost0

1 2 3 > >>