Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

HUE

Publié le par Neos

HUE

Jeudi 10 février 2005

Après le petit déjeuner, notre promenade nous conduit sur la rivière des parfums. Nous naviguons jusqu'à la Pagode de la Dame Céleste avec sa célèbre tour octogonale de 7 étages et 21 mètres. Elle est aussi appelée Linh Mu et représente au Vietnam l'équivalent de ce que Notre Dame de Paris est aux Français. L'empereur Thieu Tri fit construire en 1844 cette tour dont chaque étage est dédié à un bouddha apparu sous forme humaine.

Nous reprenons le bateau pour effectuer la visite de la Citadelle. Elle est entourée de douves sur un périmètre de 10 km. On doit sa construction, entamée en 1804, à l'empereur Gia Long, qui fit choisir le site par des experts géomanciens. A l'origine, réalisés en terre, ses remparts s'inspirent des fortifications de Vauban. Au début du 19ème siècle, ils furent consolidés par une couche de briques de 2 mètres d'épaisseur. Nous découvrons, notamment, le Palais de l'Harmonie Suprême, La porte du Midi et la Cité pourpre interdite.

Après le déjeuner, nous allons découvrir le tombeau de Minh Mang, qui régna de 1820 à 1840, à qui est revenu le plus beau tombeau. L'intéressé en conçut les plans, mais c'est son successeur qui se chargea de la réalisation de 1841 à 1843. Le résultat est une union parfaite entre la nature et l'architecture.

En revenant vers la ville, nous découvrons une fabrique de chapeaux coniques et de bâtons d'encens. En fin de journée, nous allons jeter un coup d'oeil au pont japonais Thanh Toan, perdu au milieu de la campagne.

Publié dans Vietnam

Partager cet article

Repost0

HUE / DANANG / HOI AN

Publié le par Neos

HUE / DANANG / HOI AN

Vendredi 11 février 2005

Tôt le matin, nous quittons Hué pour Hoi An. Nous empruntons le sublime Col des nuages jusqu'à Danang. Il s'appelle, en vietnamien le col Hai Van, ce qui veut dire "des nuages de l'océan". Vous l'aurez deviné, il doit son nom au fait d'être bien souvent perdu dans les brumes. Ce col (496 mètres) traverse la chaîne des monts Tuong Son (Cordilière annamitique) dont les contreforts finissent dans la mer de Chine méridionale. La route serpente à travers de somptueux paysages dominés par le pic Ai Van Son (1172m).

Avant de déjeuner à Lanco, nous nous baignons dans cette mer de Chine, sous le regard étonné et un peu inquiet des gardiens du restaurant ... Ils sont fous ces gaulois !

Danang nous attend. Nous visitons le Musée Cham, appelé Bao Tang Cham. Ce musée a été fondé en 1915 par l'Ecole Française d'Extrême Orient. Il rassemble la plus belle collection de sculptures Cham du monde . La plupart des quelques 300 objets en grès (autels, lingas, garudas, ganeshas et représentation de Shiva, Brama et Vishnou) sont d'une rare beauté.

Ensuite, direction Hoi An par la route des Montagnes de Marbre. On dit que chacun des monticules de marbre représente un élément de l'univers. Nous arrivons en toute fin d'après midi et nous visitons la maison Phung Hung. Cette maison, construite en 1780, connut 8 générations de la même famille. L'architecture se révèle un harmonieux syncrétisme des arts vietnamiens, chinois et japonais. En sortant, nous allons découvrir le pont japonais , bâti en 1593. C'est l'un des symboles de cette ville. Nous finissons la visite par le temple Phuc Kien qui fut édifié en 1792. Il est consacré à Thien Hau, déesse protectrice des pêcheurs et des marins.

Nous retournons au Vinh Hung 2, notre hôtel, par les petites ruelles bordées d'échoppes. Trop de touristes, tue le tourisme et le marchandage !! Ce n'est pas ici que l'on peut faire des affaires.

Publié dans Vietnam

Partager cet article

Repost0

HOI AN / DANANG / PLEIKU

Publié le par Neos

HOI AN / DANANG / PLEIKU

Samedi 12 février 2005

Dès le petit déjeuner pris, nous prenons la route vers le site historique de My son.

Du fait de la richesse de ses vestiges de la civilisation Cham, My Son est l'un des sites les plus impressionnants de la région de Hoi An. Cette ancienne cité impériale du IVe au XIIe s'imposa comme centre intellectuel et religieux, durant les siècles où Tran Kieu, alors appelée Simhapura, jouait le rôle de capitale poli­tique du Champa. Selon les historiens. My Son est à comparer en terme de civilisation aux autres grandes cités sud-asiatiques que sont Angkor (Cam­bodge), Bagan (Myanmar), Ayuthaya (Thaïlande) et Borobudur (Java).
C'est à bord d'une jeep de l'armée que nous atteignons le site. Celle-ci s'effectue sous une pluie battante et nous revenons trempés de la tête aux pieds.

Après déjeuner, nous prenons l'avion pour rejoindre la deuxième partie de notre voyage : les hauts plateaux.
Dès notre arrivée à Pleiku, nous partons visiter un village Dek Tu ... Nous avons l'impression d'arriver dans un nouveau monde. Notre étonnement n'est pas tant de voir un village et des habitants pauvres, mais de découvrir leurs traditions et notamment celles en rapport avec leurs défunts.

En fin d'après midi, nous passons un moment à une dizaine de kilomètres de Pleiku, autour du profond lac Bien Ho, également appelé To Nung. Il se serait formé dans un ancien cratère volcanique. Il ressemble à une émeraude avec ses eaux vertes serties de terres rouges. Entouré de végétation, d'abeilles et de papillons, il offre des points de vue magnifiques. C'est le lieu de rendez-vous de tous les amoureux de la ville !

Nous dinons et dormons à l'hôtel Yaly. L'infrastructure hôtelière n'est pas très développée dans cette partie du Vietnam.

Publié dans Vietnam

Partager cet article

Repost0

PLEIKU / KONTUM / PLEIKU

Publié le par Neos

PLEIKU / KONTUM / PLEIKU

Dimanche 13 février 2005

Notre journée est consacrée à la découverte du pays de Kontum. Nous traversons les terres rouges des hauts plateaux et découvrons, amusés, les traces de l'occupation française.

Notre premier arrêt est pour l'orphelinat de cette ville. Il accueille des enfants de 3 mois à 18 ans. Nous avons emporté dans nos valises des fournitures scolaires, des livres et des jouets. La soeur, responsable de l'orphelinat, nous accueille avec émotion. Elle a au moins 80 ans, mais le temps n'a pas de prise sur elle. Elle croit, à juste titre, à l'importance de son action et on voit bien que seule la mort pourra la détourner de sa mission.
Elle nous fait visiter, les chambres, les aires de jeu et l'école attenante. L'émotion gagne le groupe et nous quittons l'endroit avec un sentiment d'inachevé. Nous savions qu'en venant ici, nous serions un peu secoués par l'endroit et ce qu'il représente.

Nous partons ensuite découvrir les villages Ba Na aux environ de Kontum. Les Ba Na sont une des trois ethnies les plus nombreuses des Hauts Plateaux du Centre. Ils vivent dans des maisons sur pilotis, dont l'escalier est fait dans seul tronc d'arbre. Elle est la première ethnie minoritaire à avoir élaboré un système d'écriture et à avoir utilisé le buffle comme bêtes de somme. Les hommes portent souvent une cicatrice sur la poitrine, qui résulte d'une blessure qu'ils se sont faite par le feu ou avec un couteau quand un des leurs est décédé.

L'après midi, nous visitons le pays Sedang et ses villages accessibles par des ponts suspendus ! Le premier village est en pleine effervescence ... c'est la fête. Nous ne sommes pas en reste et nous nous essayons à la boisson locale : l'alcool de riz se trouvant dans une jarre en terre cuite. Et nous sommes fiers d'avoir fait honneur à cette boisson.

Le soir, après cette longue journée, l'hôtel Yaly nous attend pour un repos bien mérité.

Publié dans Vietnam

Partager cet article

Repost0

PLEIKU / BAN ME THUOT

Publié le par Neos

PLEIKU / BAN ME THUOT

Lundi 14 février 2005

En route vers la capitale de la province de Dac Lac. Ban Me Thuot constitue la grande ville des hauts plateaux. Elle a connu la prospérité grâce à ses vastes plantations de café et à l'activité qui en découle.

La matinée est consacrée à la route vers cette ville. C'est l'occasion de faire des haltes pour photographier des instants de vie !
Juste après le déjeuner, après avoir fait un tour de marché, nous partons vers le lac Lak. C'est un site d'une beauté somptueuse. Le lac qui s'étend sur une superficie de 500 hectares au milieu de collines de terres rouges, de rizières et de forêt primitive, constitue un important vivier naturel de produits aquatiques, ainsi qu'un réservoir d'eau indispensable à l'irrigation. Sur les rives du lac, campe un petit village de maisons sur pilotis M'nong.

Nous partons pour la visite d'un village à dos d'éléphant ... en traversant le lac sur ces drôles de montures !!! Le retour se fait en pirogue.

Avant de dîner, nous nous installons pour la nuit dans une maison d'hôtes collective. Le confort est sommaire, en effet nous allons dormir sur une paillasse ... mais on ne peut pas vouloir découvrir les minorités et dormir dans un palace.

Le soir, nous assistons à un spectacle de chants et de danses traditionnelles ... avec l'inévitable alcool de riz dans sa cruche !!

Chants et danses à Ban Me Thuot

Publié dans Vietnam

Partager cet article

Repost0