RETHYMNON / LA CANEE

Publié le par Neos

Dimanche 9 août 2020

 

Petit-déjeuner au bord de la piscine, la journée débute bien ! Ce matin, nous ferons route vers le Canée pour 2 nuits. Nous avons 1 heure de trajet et c’est vers 10h que nous arrivons à notre hôtel : le Epavli Boutique Hôtel. Encore une fois, notre choix s’avère excellent. Situé dans une maison des années 50 totalement restaurée. Petite piscine dans le jardin. Nous devrions être bien dans ce petit havre de paix situé à 10 minutes du centre historique.

 

Comme hier, nous partons à la découverte de la ville en voulant commencer par le marché central … qui est fermé le dimanche ! Pas grave, nous y reviendrons. Nous visitons ensuite la cathédrale Trimartiri. Etonnant, on découvre que pendant l'occupation ottomane de la Crète, le bâtiment a perdu son caractère religieux et a fonctionné comme une savonnerie avant de redevenir un lieu de culte. Nous nous dirigeons ensuite vers la synagogue de la ville qui ne se visite qu’en semaine ! Ballot ! Sans se décourager, nous allons ensuite vers le vieux port pour visiter le musée maritime … qui est fermé lui aussi. Alors que les guides indiquent tous qu’il est ouvert le dimanche et bien nous constatons qu’il ne faut faire confiance à personne ! Encore une légère frustration à gérer. Nous restons sur le vieux port qui est quand même l’image de référence de la ville avec la mosquée des Janissaires construite en 1645 par les turcs. En continuant, nous passons devant les docks et surtout l’ancienne cale sèche qui abrite le Minoa, réplique fidèle d’un navire de l’époque minoenne (1500 avant JC). Et, étonnant, on ne peut pas le voir en ce moment. Nous filons sur la jetée et allons jusqu’au phare. C’est l’occasion de faire des photos, des photos et des photos !

 

Après le déjeuner dans une sympathique taverne, nous récupérons notre chambre qui, comme prévu, ne nous déçoit pas. Elle est vraiment à la hauteur de ce que nous avions imaginé. L’après-midi sera consacrée à la découverte de la presqu'ile d'Akrotiri. Notre 1er arrêt est pour la tombe d’E. Vénizélos, homme politique grec, considéré comme le « fondateur de la Grèce moderne ». Elle se situe dans un petit parc parfaitement arboré qui domine la ville. Ensuite, nous allons visiter le magnifique monastère Agia Triada. Il est isolé au milieu des oliviers et se trouve au bout d’une allée bordée de cyprès. L’entrée dévoile une église richement décorée d’une façade à pilastres. La cour est magnifiquement fleurie et arborée. Le calme et l’envie d’écouter le silence nous envahissent. Le temps vient de s’arrêter. Dans une aile du bâtiment se situe un petit musée qui présente des objets religieux et liturgiques. Nous ne voyons pas le temps passer et c’est avec émotion que nous quittons le lieu. Nous allons ensuite jusqu’au monastère de Gouvernéto par une jolie petite route de montagne. Nous constatons que la porte est fermée quand nous arrivons … bizarre … Nous reprenons la route et passons par les plages de Stravos et de Kalathas qui sont un peu bondées en ce dimanche. Nous passons notre tour et c’est dans la piscine de notre hôtel que nous nous rafraichissons. 

 

En soirée, nous allons diner en ville dans un petit restaurant situé dans un patio ombragé par un énorme figuier. Cuisine familiale et inventive qui nous va bien.

Publié dans Crète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article