ASSOUAN

Publié le par Neos

Mardi 5 novembre 2019

 

Petit déjeuner au bord du Nil avec une lumière superbe. Un dépaysement total !

 

Réda nous rejoint à 8h30. Ce matin, nous allons visiter le temple de Philae. Avant d’arriver à l’embarcadère, de nombreux marchands nous attendent ! On verra plus tard ! Notre bateau nous amène en 15 minutes sur l’ile où le temple a été reconstruit en 1974 après la mise en eaux du grand barrage.

 

Le temple d'Isis à Philae est l'un des sanctuaires majeurs de la déesse en Égypte. Philae accéda à la notoriété au cours de la dynastie ptolémaïque comme centre de culte de la déesse Isis. Les édifices et les colonnes du temple sont recouverts de magnifiques peintures colorées, racontant l'histoire d'amour d'Isis et Osiris. Ce complexe fut un des derniers endroits où l'ancienne religion survécut après l'arrivée de la chrétienté en Égypte, officiellement interdite en 550 avant JC lorsque  l'empereur Justinien acheva l'évangélisation de la Nubie et interdit le culte d'Isis dans le temple. Les premiers chrétiens ont ensuite utilisé le temple principal comme église. Cela explique la dégradation de certaines figures des dieux antiques ; les chrétiens ont souvent tenté de supprimer les images païennes des sanctuaires nouvellement occupés.

 

Nous revenons en ville et nous prenons une felouque afin de faire une promenade fluviale autour de l’ile d’Eléphantine. Ce moment bucolique et contemplatif nous fait découvrir la ville et les abords du fleuve sous un autre aspect. On aperçoit notamment le jardin botanique de l'île Kitchener, le mausolée de l’Aga Khan III et le magnifique hôtel Old Cataract, cher à Agatha Christie et autres célébrités

 

Nous allons ensuite « magasiner » dans le souk de la ville. Assouan est spécialisé dans la vente d’épices. Les étals sont tous plus beaux les uns des autres ! Nous faisons quelques achats après avoir marchandé « sévère » car les prix sont vraiment touristiques …

 

N’étant pas très affamé, nous allons visiter le magnifique musée de la Nubie. Il accueille les vestiges d'une civilisation dont les terres ont été englouties par le lac Nasser. Ce musée est tout entier consacré à la Nubie, cette région riche en minéraux que les égyptiens, dès les premières dynasties, s'employèrent à contrôler. L'histoire, l'art et la culture de cette région sont présentés depuis la Préhistoire jusqu'à nos jours.

 

En revenant vers le centre, nous entrons dans la cathédrale copte de la ville qui est immense. Une bénévole nous conte son histoire et nous en profitons pour prendre le temps.

 

La faim commençant à se faire sentir, nous dinons de bonne heure et c’est vers 18h30 que nous prenons un bateau-taxi pour revenir à l’hôtel. Encore une belle journée.

Publié dans Egypte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article