SALENTO

Publié le par Neos

Samedi 16 mars

 

Après un encore formidable petit déjeuner, Hugo, notre guide arrive en jeep Willis pour nous accompagner dans la vallée de Cocora afin d’y faire une randonnée pédestre parmi les palmiers de cire, arbres endémiques de l’endroit. En préparant ce voyage, nous avions vu de magnifiques photos, et bien, nous n’avons pas été déçus.

Tout au long du chemin, la nature est luxuriante… Vallée verte, hautes montagnes, petites rivières sauvages et bien sûr la vue sur les palmiers de cire, qui n’a pas d’égal. Ils sont le symbole de la Colombie. Ce sont les plus hauts palmiers du monde avec une hauteur qui peut atteindre les 60 m de haut ; Ils grandissent seulement entre 2 000 et 3 000 mètres d’altitude. Chaque partie du palmier peut être utilisée à des fins différentes : les feuilles servent de décoration lors de la procession des rameaux, la tige sert de conduit pour l’eau, la cire est utilisée pour faire du savon ou des bougies et les fruits servent à l’alimentation du bétail. Bref, ils sont complètement grandioses et fascinants ! Depuis plusieurs années ils sont préservés et la coupe est stricte et gérée.

Nous faisons la petite boucle jusqu’au 2ème mirador. La grande boucle demande la journée, mais nous avons prévu autre chose dans l’après-midi. Nous revenons en ville en fin de matinée avec la satisfaction d’avoir passé un excellent moment dans la montagne. Comme à notre habitude, nous déjeunons dans la cantine de notre guide et même s’il y a des touristes dans le bourg, ils ne déjeunent pas dans ce restaurant !

Une jeep Willis plus loin, nous partons pour visiter une Finca de café. C’est la Finca « Las acacias » que nous avons décidée de visiter. En effet, c’est une ferme familiale typique où le café est cultivé avec diverses autres cultures. Ce qui distingue cette ferme des autres est l'accent mis sur l'aspect social de l'agriculture familiale et de la permaculture pratiquée. José nous raconte le processus complet du café, de la plante à la tasse et nous fait découvrir aussi avec humour les nombreux autres aspects de la vie rurale colombienne. La visite dure environ 1h et se termine évidemment par une dégustation de café de la maison. Visite super sympathique, faite, juste avant que le ciel ne nous tombe sur la tête !

C’est donc sous une pluie battante que nous revenons en ville pour « magasiner » un peu. Ici aussi, beaucoup de produits artisanaux « chinois » ! On arrive quand même à dénicher quelques objets locaux. Nous poussons jusqu’au mirador qui est situé tout en haut de Salento (c’est mieux pour un mirador !). Il permet d’avoir une vue admirable sur toute la vallée verdoyante de la région du café qui entoure Salento.

Pour bien finir la journée, nous prenons un mojito et dînons avant de revenir à pied à notre hôtel situé un peu à l’écart des bruits de la ville (10 minutes de marche). Il fera jour demain.

Publié dans Colombie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article