GRANDE TERRE

Publié le par Neos

Lundi 5 novembre 2018

 

La nuit a été … agitée. Vent et pluie sans discontinuer, le toit de notre bungalow nous l’a rappelé ! Le réveil sonne à 5h30 car nous avons prévu d’aller passer la journée sur Petite Terre, mais … un SMS à 6h du matin nous informe que tous les bateaux sont annulés pour cause de mauvais temps et de météo désastreuse pour la journée. Ballot, comme nouvelle.

Comme le temps ne s’arrange pas, nous « glandons » toute la matinée. La journée ne va pas être simple quand même, car les prévisions ne sont pas bonnes. De mémoire, de guadeloupéens, des pluies aussi fortes en ce début novembre n’ont jamais été observées. Pas de bol !

 

En épluchant les guides, on constate que  beaucoup de sites « abrités » sont fermés en ce lundi … Pas de bol, à nouveau ! Après déjeuner, nous décidons d’aller visiter la distillerie Damoiseau. Il est toujours intéressant de faire du tourisme industriel ! Ce qui est quand même étonnant, c’est le manque de mise en scène pour visiter les installations. C’est une vraie différence qui existe entre les distilleries de Martinique et de Guadeloupe. Là-bas, de véritables parcours ont été créés pour expliquer les différentes étapes de la production, il y a une véritable « expérience visiteurs ». C’est vraiment dommage, car ce patrimoine industriel est une vraie richesse touristique pour l’île.

En repartant, nous passons devant la maison Zevallos qui fut construite autour de 1870. La prédominance du fer forgé et de la fonte dans les balcons circulaires et l’ossature peut laisser supposer l’intervention de l’atelier Gustave Eiffel.

 

Le soir, nous dînons au Petit Creux à Gosier d’un excellent bokit. On aura sauvé la journée !

Publié dans Guadeloupe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article