PARIS / ATHENES / NAUPLIE

Publié le par Neos

Mardi 31 juillet 2018

Départ de la maison en début de matinée pour rejoindre l’aéroport de Roissy CDG. Notre avion pour Athènes décolle à 12h15 et nous y serons ! Les différentes étapes franchies, nous décollons à l’heure et le vol se passe bien.

A notre  arrivée, nous allons chercher notre véhicule de location et en route pour Nauplie, notre première  étape. Nous allons constater que les informations fournies dans les différents guides ou pages web sont justes … En effet, même si le code de la route grec ressemble au nôtre, il y a quelques spécificités qu’il vaut mieux connaître, dont la fameuse « bande de droite », semblable à une bande d'arrêt d'urgence. Si vous roulez à vitesse normale et qu'un conducteur souhaite vous dépasser, il est d'usage de serrer le plus à droite possible, et ce, en roulant sur cette bande (pratique totalement interdite, mais totalement utilisée !). Il est conseillé de respecter cette disposition pour éviter de se faire doubler par la droite !

Nous arrivons vers 20h à Nauplie et nous prenons possession de notre chambre dans le sympathique petit hôtel « Leto Nuevo », situé dans le haut de la ville.

Après un rapide rafraîchissement, nous allons découvrir cette charmante ville de style italien, protégée par une forteresse imposante. On dit que c’est la ville des amoureux ! Belle entrée en matière, car nous le sommes !

Après dîner, nous nous promenons dans les ruelles de la vieille ville et découvrons une belle architecture. Notre œil est attiré par le petit fort de Bourtzi qui trône au milieu de la baie. A l'époque de la domination vénitienne, il interdisait l’entrée du port aux bateaux indésirables. Nous finissons notre petit tour par la visite de l'église de Panaghia, consacrée à la présentation de la Vierge Marie. Elle est l'une des plus anciennes et des plus belles églises de la ville.

Dans la moiteur de la nuit, nous retournons à l’hôtel pour dormir car la journée à quand même été longue !

A demain.

Publié dans Grèce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article