OLYMPIE / DELPHES

Publié le par Neos

Dimanche 5 août 2018

 

Après le petit déjeuner, nous quittons cette sympathique auberge pour faire route vers Delphes, notre prochaine étape.

 

Il nous faudra presque 4 heures pour rejoindre notre destination du jour. Notre route passe par Patras et le superbe pont à haubans Rion-Antirion qui relie le Péloponnèse à  la Grèce continentale. Ce très bel ouvrage détint pendant quatre mois le record de la plus grande longueur de tablier haubané avec ses 2 252 mètres.

 

Nous roulons tranquillement en admirant le golfe de Corinthe bordé de petits villages qui en ce dimanche voient leurs plages très prisées. Notre route passe par le joli petit port de Galaxidi, lieu de villégiature des Athéniens le WE. Plus loin, nous rejoignons Itéa qui abrite une mine de bauxite. La ville est coincée entre la mer et une vaste étendue appelée la mer d'oliviers que l'on traverse avant d’apercevoir Delphes perchée sur les contreforts du Mont Parnasse (2 460 m). 

 

Nous arrivons vers 13 heures et mangeons dans une taverne qui n’aime pas les touristes ! Nous avons eu l’impression de déranger … Pour le moins étonnant ! Nous prenons ensuite possession de notre chambre au Fedriades Hôtel, établissement se trouvant dans la rue principale. La ville étant toute petite (un peu plus de 2 000 habitants), il va être difficile de se perdre !

 

L’objectif du jour est le Monastère d’Osios Loukas (Saint-Luc) se trouvant à 45 minutes de voiture de Delphes. Nous gardons la visite du site archéologique le lendemain matin afin de la faire « à la fraîche ». De plus, l’après-midi est plus calme, touristiquement parlant !

 

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le Monastère n'est pas dédié au célèbre évangéliste, mais à un ermite grec mort en 953 après JC qui a été enterré dans la crypte du monastère. A l'entrée du monastère, on peut contempler une mosaïque dorée où figure l'image d'un saint particulièrement frappante. Une fois à l'intérieur, on visite l'église connue sous le nom Catholicon, qui conduit à l'intérieur à une église de plus petite taille connue sous le nom de Théotokos, construite entre 997 et 1011 pour honorer la Vierge Marie. A l'intérieur des temples se trouvent des fresques et quelques mosaïques en parfait état de conservation. En dessous de Catholicon, il est possible de visiter la crypte à l'intérieur de laquelle repose le corps de Saint-Luc.

 

Encore une belle visite d’un endroit un peu hors du temps. Sa tranquillité invite à la méditation et surtout nous rappelle la nécessité de prendre le temps de vivre !

 

Retour à Delphes en passant par Itéa où nous faisons une petite trempette dans la mer. Le soir, nous dînons le soir sur une terrasse installée sur les marches d’un escalier. Accueil sympa et excellente table, ce qui nous réconcilie avec la ville !

 

On se retrouve demain ?

Publié dans Grèce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article