KAMARES / VATHY

Publié le par Neos

Dimanche 12 août 2018

 

Nous prenons le petit déjeuner assez tôt car nous voulons prendre le 1er bus pour Appolonia. Stella, note hôte nous apporte le plat traditionnel du dimanche à Sifnos : la soupe de pois chiches, longuement cuite la veille dans un pot de terre au four à bois. Surprenant pour nous, mais excellent ! Notre randonnée du jour est longue de 9 kms mais surtout elle devrait nous prendre 4h et nous voulons marcher le plus possible à la fraiche.

 

Le sentier part de la place centrale d’Apollonia et traverse le fameux « Steno ». Le Steno est la rue étroite qui regroupe tous les magasins, cafés et tavernes. Sa traversée permet de voir les maisons blanches, entassées avec leurs portes et petites courts. Le sentier laisse derrière lui les habitations, et grimpe gentiment la pente. Il conduit sur une vallée secrète, la vallée de Skafi. Sur le chemin, nous passons à côté de l’église de Taxiarchis Skafis qui comme toutes les églises est resplendissante avec ses murs blancs immaculés. Ensuite, le sentier gagne en altitude et sort de la vallée. Nous passons devant la petite grotte de Vougnou. Juste après, la vue devient soudainement illimitée vers l’ouest. Au loin, on devine sur la mer bleu foncé les îles de Polyaigos, Kimolos et plus au fond Milos.

 

En commençant la descente vers Vathy nous nous reposons quelques instants à l’église de Panagia tou Niliou, fraichement repeinte et réaménagée, un endroit appelant à la méditation et au calme intérieur. En continuant, le chemin arrive dans un endroit appelé Mavro Chorio (« le village noir »), à cause de la couleur des pierres. Plusieurs champs et terrasses, parfois avec des entrées impressionnantes, sont toujours cultivés. Le sentier continue à descendre pour passer devant la source de Kalamitsi. Plus loin, le chemin se faufile entre deux grandes falaises appelées Froudia Baronas. En laissant les falaises derrière soi, le sentier mène vers la descente finale, accompagnée d’une vue illimitée vers la mer et la baie de Vathy qui attire notre regard comme un aimant. La récompense est belle !

 

Il est 13h quand nous arrivons à Vathy et comme nous en avons pris l’habitude, nous prenons le temps de nous baigner pour faire refroidir le moteur ! L’eau claire est assez fraiche et il faut avouer que cela nous fait un bien fou. Nous déjeunons d’une spécialité de l’île : le mastélo. Il s’agit d’un rôti d'agneau mariné au vin rouge local et parfumé à l'aneth. Il est placé sur des brindilles de vignes, afin qu'il soit cuit à la vapeur du vin et d'éviter qu'il ne bouille. La cuisson se fait au four, dans un pot en céramique spécial, le mastélo, d'où il tire son nom. Attention, les portions sont « gargantuesques » !

 

En fin d’après-midi, nous reprenons le bus et revenons tranquillement à Kamares. Le soir, nous ne dinerons pas car le repas de midi  fait encore son effet !

Publié dans Grèce

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article