PARIS / ANTANANARIVO

Publié le par Neos

Samedi 8 avril 2017

Nous sommes arrivés la veille sur Paris, car notre vol international est programmé à 11h35 et nous avons été prévenus que le passage de la sécurité à Roissy demande beaucoup de temps. Effectivement, nous n’avons jamais vu cette pagaille depuis que nous voyageons ! Un vrai parcours du combattant en commençant par l’enregistrement des bagages, avec des automates qui ne fonctionnent pas (c’est beau la technique !) et la cohue pour passer les guichets de la PAF. Bref, pas besoin d’attendre en salle d’embarquement, nous y arrivons pilepoil pour entrer dans l’avion !  

11h de vol plus loin, un autre challenge nous attend à l’aéroport d’Ivato … Nous avons anticipé une étape en ayant déjà notre visa en poche ; une queue de moins à faire ! Le passage de la police se fait beaucoup moins vite car il n’y a que 2 guichets d’ouvert pour absorber les quelques 350 passagers … Première application de l’expression « mora-mora », ce qui nous permet d’arriver à la livraison des bagages en même temps que ces derniers : champagne !

Après avoir changé nos Euros en Ariary, je découvre que pour la première fois de ma vie, je suis millionnaire : je viens d’hériter d’une pile de 4 cm de billets … la classe ! Notre taxi nous conduit à la maison d’hôtes que nous avons retenue : Chez Aïna, véritable oasis de quiétude en plein centre-ville. Notre chambre est nichée au fond d'un véritable écrin de verdure avec son jardin, sa tonnelle et sa jolie terrasse. Pour un premier contact, on va dire « impeccable » !

Demain, il fera jour. Bonne nuit

Publié dans Madagascar

Commenter cet article