ANTSIRABE / RANOMAFANA

Publié le par Neos

Vendredi 14 avril 2017

Après le petit déjeuner, nous allons visiter quelques ateliers d’artisanat : nous commençons par un atelier de miniatures, celles-ci sont construites avec du matériel de récupération (tringles a rideaux souples, fil à pêche, bricoles récupérées …). Juste à côté, un atelier de broderie présente nappes, serviettes et autres produits. Ensuite nous assistons à la présentation du processus de fabrication d’objets en corne de zébu. Ce qui est assez étonnant, c’est que dans ces magasins, les prix sont fixes et non négociables. Nous passons donc notre chemin !

Avant de quitter la ville, nous allons voir l’ancien hôtel des thermes, aujourd’hui devenu un des hôtels les plus luxueux de la ville. Mohammed V et son fils, le futur roi Hassan II du Maroc, en exil y logèrent. Nous faisons une halte pour visiter la cathédrale, très européenne dans sa construction et prenons du temps au marché couvert avec ses étals colorés de viandes, poissons et légumes. Nous prenons la route nationale 7 qui traverse de nombreux villages et qui serpente à travers les rizières. A Ambositra, nous visitons un atelier spécialisé dans la marqueterie et les sculptures sur bois précieux. Nous y faisons quelques emplettes avant de déjeuner dans un hotely à la sortie de la ville.
Et le paysage change en devenant un peu plus montagneux. La route se dégrade aussi et il faut que notre chauffeur reste concentré pour éviter les ornières. Au détour d’un virage, une distillerie de géraniums s’est installée et permet aux agriculteurs du coin d’avoir un maigre revenu. Les panneaux annoncent le parc national de Ranomafana. La forêt qui le compose est de type forêt pluviale.  On le sent bien tellement la couleur verte domine ! Comme le dit un proverbe local : « Ici, il y a deux saisons : la saison des pluies et la saison où il pleut ». C'est dire si le climat humide favorise la pousse de la végétation.

Nous nous installons à l’Hôtel thermal qui a été réhabilité il y a quelques mois. C’est un bel établissement, tout confort. La pluie finit par s’inviter et nous ne sommes pas surpris. Elle est très présente dans cette vallée. Nous allons dîner en ville dans un joli petit restaurant : Chez Tantely et Claire. Pendant que nous dînons, je surprends la jeune serveuse en train de confectionner notre addition sur une feuille de cahier scolaire : « So cute ! ». Nous engageons conversation avec Charly, médecin américain pour une ONG et Elisabeth son épouse. Ils vivent ici depuis plus d’un an et doivent partir car Charly est fatigué. Il y a tellement à faire tous les jours !

Publié dans Madagascar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article