FLORENCE

Publié le par Neos

FLORENCE

Samedi 12 mars 2016

C’est le dernier jour de ce périple florentin. Après avoir pris le temps à l’hôtel, nous repartons vers la vieille ville pour une dernière visite : Santa Croce. Cette église domine la Piazza du même nom. Celle-ci servait au XIVème siècle de terrain pour les joutes et les tournois. On peut admirer, à gauche de l’église une statue de Dante.

L’église présente un plan en T à 3 nefs séparées par des piliers octogonaux. Pour financer Santa Croce les Franciscains durent faire appel à la générosité de riches familles florentines qui en contrepartie demandèrent d’y être enterrées et les somptueuses chapelles du transept portent leurs noms. Santa Croce devint aussi le Panthéon des personnalités des Arts et des Sciences de la Ville (cénotaphe de Dante et tombeaux de Michel Ange, Machiavel et Galilée, notamment).

Dans le 1er cloître, on peut admirer la chapelle Pazzi. Nous poursuivons la visite par le Musée de l’Œuvre de Santa Croce. Il recèle le Christ de Cimabue fortement abîmé par la crue de l’Arno de 1966. La paroi du fond de l’ancien réfectoire arbore une Sainte Cène et au-dessus un arbre de vie dont chaque branche, partant du crucifix, supporte la figure d’un prophète de l’Ancien Testament.

Nous finissons la matinée au Mercato Centrale qui date de 1874. Au rez-de-chaussée, on trouve tous les produits gastronomiques de la Toscane auxquels on ne peut résister. Et nous ne résistons pas : un peu de pates et de fromages locaux pour caler la valise !

Après le déjeuner, nous reprenons la navette vers l’aéroport et nous décollons à 16h00 pour Paris.

Ces quelques jours à Florence, nous aurons fait découvrir le berceau incontesté de la Renaissance italienne. Nous avons beaucoup marché (presque 70 km) et beaucoup visité. Il faut aimer l’art liturgique, les musées et les églises. Nous avons passé beaucoup de temps la tête en l’air car les plafonds sont magnifiques et racontent souvent l’histoire de cette époque. Nous avons pris le temps de voir, de sentir et de gouter. 5 jours, c’est une durée confortable pour voir un maximum de lieux sans courir.

A bientôt pour une prochaine destination !

Publié dans Florence

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article