BAGAN / KALAW

Publié le par Neos

BAGAN / KALAW

Mercredi 16 avril 1997

Nous partons de ce site en ayant le sentiment de ne pas avoir eu assez de temps pour tout découvrir. Nous avons vu le site sous une chaleur écrasante et une végétation brulée par le soleil. Nous sommes convaincus qu'il faudra y revenir à une autre époque pour le découvrir à nouveau.

Nous prenons la route, pour nous rendre à Kalaw, qui fut célèbre à l'époque britannique. Elle tire son atmosphère paisible de cette période coloniale. Les anglais vivant en Birmanie venaient s'y reposer pendant les saisons chaudes et humides, lorsque le climat devenait insupportable à Mandalay ou Rangoon. Ville perchée dans les montagnes, on y accède par une route difficile où des multitudes de camions ne cessent d'aller et venir. La route est terriblement longue en raison de son mauvais état, de sa largeur minimale et de la circulation.
Cette ville du plateau Shan permet de rencontrerez d'autres peuples que les birmans des plaines. Anciens Ghurkas de l'armée des Indes, indiens musulmans, émigrés chinois, ils se sont tous installés dans ces terres à priori inhospitalières, en bordure du célèbre "triangle d'or", plaque tournante du trafic de drogue asiatique.

Notre hôtel très (très) sommaire, mais propre nous attend en fin de journée.

Publié dans Birmanie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article