KOTA KINABALU / KINABATANGAN RIVER

Publié le par Neos

KOTA KINABALU / KINABATANGAN RIVER

Jeudi 26 mars 2015

Lever à 4h du matin ! En effet, notre avion pour Sandakan décolle à 7h. Cette étape à KK était « forcément » nécessaire car il n’y a pas de vol direct entre Kuching et Sandakan, tout simplement.

Dès notre arrivée à Sandakan, notre taxi nous emmène au centre de réhabilitation des orangs-outangs de Sépilok. Ce centre, un des quatre sanctuaires au monde, accueille les singes orphelins ou blessés afin d’être réadaptés à la vie sauvage. Nous visitons la nurserie et pouvons les observer pendant le nourrissage. Nous retournons à Sandakan pour prendre notre bateau pour nous rendre sur la rivière Kinabatangan qui sera est notre destination des deux jours suivants. Ce fleuve est le plus long du Sabah et coule sur 560 km. L’idée d’aller sur cette rivière est d’approcher, encore une fois, la flore et la faune locale et plus particulièrement les singes.

Après une bonne heure de bateau, nous arrivons à l’Abai Jungle Lodge, bel endroit regroupant des petits chalets disséminés dans la forêt. Ici électricité et eau chaude : le luxe ! Nous déjeunons et prenons le temps de faire une petite sieste car la journée a commencé de bonne heure aujourd’hui. Vers 16h, nous prenons notre embarcation pour un premier safari photos. Nous remontons la rivière et le pilote fait le maximum pour nous approcher des berges à la recherche des singes. Nous trouvons assez rapidement des macaques sautant de branches en branches. Plus loin, ce sont des nasiques qui se prélassent en grignotant des feuilles. Au loin, un calao pie surveille tout ce beau monde ! Notre excellent guide fait rapidement arrêter le bateau car il nous dit avoir entendu un bruit bizarre (que nous n’avons évidemment pas entendu). Et nous voyons arriver un éléphanteau venant à la rivière dans le but de s’abreuver. Nous avons la chance d’assister à cette scène assez rare.

Après ce moment hors de l’ordinaire, nous faisons un tea-time dans le bateau. Il y a pire comme situation ! En revenant, alors que la nuit tombe, nous devinons dans les arbres les singes qui s’installent pour la nuit. Juste avant notre lodge, les arbres sont illuminés car ils hébergent des lucioles. Nous dinons et avant de rentrer dans nos chambres, notre guide nous propose de faire une balade nocturne à la découverte éventuelle d’’oiseaux. Et, ils en trouvent, alors que nous, nous ne voyons rien !

Publié dans Malaisie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article