GEORGETOWN

Publié le par Neos

GEORGETOWN

Dimanche 15 mars 2015

Nous prenons un superbe petit déjeuner dans le patio de notre magnifique demeure. C’est aussi à ça qu’on se sait en vacances !

Vers 9h, notre chauffeur est là, pour nous emmener effectuer les visites que nous avons programmées. C’est un homme fort sympathique et le contact est de bon augure. Notre première visite sera pour un atelier de batik traditionnel se trouvant au nord-est de l’île. Nous découvrons cet art de patience et de minutie et un ouvrier nous explique sa manière de travailler. Nous repartons vers Georgetown pour visiter le temple Wat Chayamang Kalaran. Ce temple Thaï est célèbre pour son grand Bouddha couché plaqué or de 33 mètres de long. Le temple remonte à 1845 et est construit sur un terrain donné par la reine Victoria de Grande-Bretagne. Nous traversons ensuite la rue pour visiter le temple birman Dharmikarama. Ce temple serait le seul temple bouddhiste birman se trouvant à l’extérieur du Myanmar. Des panneaux peints représentent des scènes de la vie quotidienne de Bouddha. Les bâtiments sont situés dans un agréable jardin invitant à la méditation. On y trouve aussi un globe terrestre entre deux dragons ou l’Europe est curieusement absente !

Comme il est déjà l’heure de déjeuner, nous demandons à notre chauffeur de nous déposer au clan Jetties pour déjeuner. En effet, la veille, nous avions repéré un petit restaurant duquel s’échappaient quelques odeurs appétissantes ! Nous avons eu raison. Non seulement, c’est bon, mais l’ambiance est amicale. Nous reprenons notre taxi pour aller voir le temple Kuan Yin Teng, qui est le plus vieux temple bouddhiste de Penang, construit vers 1800. Il fut construit vers 1800. Il est consacré à la déesse de la Miséricorde, de la Chance, de la Paix et de la Fertilité (rien que ça !) De nombreux fidèles brûlent des billets factices et de l’encens dans les braséros se trouvant à l’entrée du temple. Nous poursuivons notre périple par le musée de Penang qui évoque l’histoire de Penang et met en avant le caractère pluriethnique de la population malaise. Visite fort intéressante ma foi.

Le temple de de la Félicité suprême (Kek Lok Si) nous attend ensuite. C’est le plus grand temple de Malaisie. Il a été construit par un immigrant chinois en 1890. Il comporte tellement de bâtiments que nous ne pourrons en faire le tour. Nous reprenons notre taxi pour aller à Penang Hill, endroit qui domine la ville du haut de ses 821 m. Nous faisons la queue pendant une trentaine de minutes pour prendre le funiculaire conduisant au sommet pour découvrir la ville dans toute sa grandeur. Nous flânons dans les allées parmi une foule nombreuse. Il y a même l’équivalent du pont des Arts de Paris avec une multitude de cadenas roses. Notre taxi nous dépose en ville et nous prenons un rickshaw pour revenir à notre hôtel afin de nous rafraichir et prendre un peu de repos.

Promenade en rickshaw dans les rues de Georgetown

Nous retournons dîner au Red Garden Food Paradise, parce que c’est bon, l’ambiance est sympa et c’est pratique !

Publié dans Malaisie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article