POINTE-A-PITRE

Publié le par Neos

POINTE-A-PITRE

Samedi 26 octobre 2013

Après le petit déjeuner, que nous arrivons, enfin, à prendre à un horaire de vacanciers, nous allons à Pointe-à-Pitre pour visiter le centre-ville et surtout le marché.

Nous rejoignons notre amie, sa mère et sa fille sur la place de la Victoire et nous empruntons les rues piétonnes jusqu’au marché aux fleurs qui, curieusement est éloigné des autres parties du marché … Il y a donc peu de monde devant les stands. La place est dominée par la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul. De style néo-classique, elle est constituée d'une armature métallique Eiffel posée en 1872 puis habillée par la suite.
Les tribunes recevaient les hommes, les femmes en bas, un peu comme dans le sud-ouest ...

Nous nous dirigeons ensuite vers le marché aux épices qui regroupe sous les halles une quinzaine de « doudous » devant leurs stands colorés et hauts en couleurs. Le seul désagrément, c’est qu’elles sont un peu agressives dans la vente. On arrive assez vite à les calmer et à pouvoir faire un tour de ce marché « olfactif ». Tout de suite après, nous nous allons flâner dans le marché alimentaire. Les fruits et légumes de l’île sont présents partout. Et il y a le marché aux poissons. Il est tellement alléchant que nous achetons de l’espadon pour notre déjeuner.

Après le déjeuner à notre gîte, nous décidons de passer l’après-midi au calme sur une plage. Nous choisissons d’aller à Sainte-Anne sur la plage de la Caravelle. Cocotiers dont l'ombre se dessine sur le sable blanc et eau transparente, elle fait figure de paradis de carte postale. Le seul reproche qu’on peut lui faire est que le chemin pour y accéder n’est pas propre du tout. Globalement, on constate que, malheureusement, la Guadeloupe n’est pas toujours très propre …

Publié dans Guadeloupe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article