VINALES

Publié le par Neos

VINALES

Lundi 18 février 2013

6H30, les coqs entament leurs discussions matinales … mais que fait la police locale ! Notre propriétaire s'affaire déjà à la préparation du petit déjeuner. En attendant, nous allons faire un tour dans les ruelles avoisinantes et nous nous mêlons aux enfants qui sont déjà en route pour l'école.

Petit déjeuner qui devrait nous caler jusqu'au soir, tellement il y en a sur la table. A 9h du matin, nous partons pour l'aventure du jour : excursion à cheval dans la campagne. Pendant 3h durant, nous allons sillonner les chemins agricoles à la découverte des cultures, des personnes et des paysages. La prise de contact avec les chevaux est assez aisée. En effet, ils sont « semi-automatiques », nous allons vite nous en apercevoir ! Notre guide nous fait découvrir la campagne, c'est un vrai moment bucolique. Nous faisons une halte dans un séchoir à tabac et le paysan nous montre la confection d'un cigare. Après un rhum-coco, nous reprenons nos montures, un cigare aux lèvres : excellent !

Nous déjeunons à la Finca Duaba, ferme écologique à l'ouest de Viñales, moment inoubliable. Nous commençons par une piña colada comme jamais nous n'en avons bu. La jeune fille, responsable de l'endroit est drôle et distille un humour rafraîchissant, le repas est somptueux : que demander de plus. Après le café nous revenons à notre maison et prenons notre voiture pour partir visiter la vallée. Nous commençons par aller voir le « Mural de la Prehistoria ». Cette gigantesque fresque de 120 m de haut sur 180 m de large retrace la chaîne de l'évolution humaine. Site curieux qui, étant juste à côté du village, vaut le détour. Nous roulons ensuite vers le nord pour visiter la « Cueva del Indio » qui servit de refuge aux Guanahatabeyes pendant la conquête de l’île par les Espagnols au 16e siècle.

Nous continuons la route pour aller jusqu'à Puerto Esperanza. Ce village portuaire n'a d'intérêt que sa tranquillité. Nous essayons d'approcher du port de pêche pour faire quelques photos des petits bateaux colorés et là, un cubain, sortit de nulle part, nous indique que ce n'est pas possible, que c'est interdit ! Sa mine peu sympathique nous fait reculer … Il y a peut-être un sous-marin russe pas loin !

Un peu plus loin, des jeunes jouent au baseball, sport national. La discussion s'engage et c'est avec passion qu'un jeune nous explique sa vie quotidienne. Nous revenons ensuite à Viñales et après une promenade dans la rue principale, nous décidons de retourner à la ferme où nous avons déjeuné. La jeune responsable nous accueille avec un grand fou rire. Nous aussi, nous rions de la voir rire ! En fait la situation de la ferme est idéale pour faire des photos du coucher de soleil sur les mogotes. Alors nous nous attablons sur la terrasse en sirotant à nouveau une piña colada. La bouteille de rhum reste mystérieusement sur la table … Un clin d’œil complice nous fait comprendre que notre compagnie est la bienvenue.

Le coucher de soleil est fort sympathique et comme la ferme, nous le taxerons « d’écologique » !

Publié dans Cuba

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article