CAYO COCO / SANTA CLARA

Publié le par Neos

CAYO COCO / SANTA CLARA

Jeudi 28 février 2013

Nous quittons Cayo Coco, havre de paix pour tourisme de masse sans regret. Nous sommes contents d'avoir passé du temps ici, mais point trop n'en faut ! Notre style de voyage n'est pas celui-ci. C'était un moyen de voir le sable blanc et l'eau turquoise. Sur la route, nous faisons une courte halte à la Laguna de la Letche, étendue d'eau qui tient son nom à l'aspect laiteux de ses eaux.

Nous arrivons en fin de matinée à Remedios, aïeule de Santa Clara. Nous nous garons sur le Parque José Marti, qui est le seul sur l'île à avoir 2 églises qui se font face. Nous entrons dans l'église San Juan Bautista qui est réputée pour ses plafonds en acajou et son autel en cèdre recouvert de feuilles d'or. Nous déjeunons en terrasse du café « El Louvre » d'un excellent « Mac Fidel » !

Vers 14h30, nous entrons à Santa Clara. Le nom de cette ville reste définitivement associé aux dernières heures de la guérilla révolutionnaire. Le 28 décembre 1958, la colonne militaire du Che Guevara parvient aux portes de la ville et de violents combats s'engagent. Le lendemain, le train blindé envoyé en renfort par Batista est pris d'assaut et l'armée régulière est obligée de battre retraite.

Nous commençons notre « pèlerinage » des mémoriaux de la révolution par le monumento al Asalto y Toma del Tren Blindado. Ce monument commémore l'attaque du train blindé. Une reconstitution très intéressante et instructive. Ensuite, nous allons sur la Plaza de la Révolution pour voir les mémoriaux, tous dédiés au Che Guevara. Le plus célèbre d'entre eux, est le mausolée, grotte au décor tropical où le Che repose en paix au côté de 6 de ses compagnons. Un musée à sa gloire retrace sa vie et son œuvre. Ce mausolée ravie désormais la vedette à la gigantesque statue de bronze érigée sur la place, avec sur son socle la devise « Hasta la victoria siempre ». Et puis, à proximité, on peut lire le texte de l'émouvante lettre d'adieu, qu'il adressa, le 1er avril 1965 à Fidel Castro avant son départ pour la Bolivie.

Nous passons devant un mur couvert de dessins humoristiques sur la guerre et la paix. Les américains y sont un peu (beaucoup) brocardés. Très étonnant de voir une telle œuvre d'art ! Plus loin, sur la parque Leoncio Vidal, les bâtiments coloniaux se dressent et regardent les hommes et les femmes se promener avec insouciance. Un jeune nous aborde pour nous aiguiller vers le meilleur restaurant de la ville ! Nous décidons de lui faire confiance. Avant de rentrer à l'hôtel pour prendre possession de nos chambres, nous prenons une bière en terrasse et mangeons une petite glace de fabrication artisanale. Excellente !

En soirée nous dînons au restaurant « La Bodéguita del Médio », en face de la Cathédrale. Le groupe musical est un groupe féminin et c'est très agréable de manger dans une telle ambiance musicale. Encore une très belle soirée !

Soirée à la Bodéguita del Médio à Santa Clara

Publié dans Cuba

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article