KOTA / FATEHPUR SIKRI / AGRA

Publié le par Neos

KOTA / FATEHPUR SIKRI / AGRA

Vendredi 4 mars 2011

Le réveil sonne à 5h car nous allons prendre le premier train, le Shatabdi Express pour Bharatpur. En arrivant à la gare, nous apercevons de nombreux indiens dormant à même le sol dans la gare.
Ici, pas de billet mais la liste des passagers collée sur la voiture. Dès le départ du train, le contrôleur passe dans les voitures et pointent les voyageurs à l’aide de son listing.

Après 3 heures de voyage, nous arrivons à la gare de Bharatpur. En descendant de voiture, nous distribuons les excédents de notre petit déjeuner aux enfants qui mendient sur le quai. Une volée de moineaux ! Plus loin, des femmes assises par terre chantent une mélodie joyeuse. Avec leurs tenues bigarrées, notre guide nous explique qu’elles partent pour un mariage.
En Inde et plus particulièrement au Rajasthan, le mariage se déroule dans la maison de la mariée, où l'époux la rejoint. C'est d'ailleurs la famille de la mariée qui est responsable de l'organisation du mariage et de l'accueil des invités. Le futur mari, vêtu comme un maharajah, est monté sur un cheval blanc et est accompagné d'un cortège de musiciens. La mariée est elle vêtue de somptueux habits rouges et de bijoux en or.

Nous prenons notre bus pour partir visiter Fatrphur Sikri, site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, qui fut l’une des capitales de l’empereur moghol Akbar. Cette ville gigantesque fut abandonnée au 16ème siècle. Elle fut la capitale la plus éphémère et peut être la plus splendide de l’empire moghol. Elle est restée presque intacte. L’empereur Akbar la conçut comme une ville « moderne » utopique et son architecture distincte dévoile beaucoup la personnalité brillante et énigmatique de son souverain.
Nous déjeuner assez tard et nous partons vers Agra. Agra connut son apogée aux 16ème et 17ème siècles sous le règne des grands empereurs moghols. D’entre tous, ce fut surtout Shah Jahan qui embellit la ville en la dotant de la plupart des monuments qui font aujourd’hui sa renommée.

Nous passons à notre hôtel pour nous rafraichir avant de partir voir un spectacle de chants et de danses basé sur l’histoire d’amour entre Shah Jahan et sa deuxième femme Mumtaz Mahal morte en accouchant de leur 14ème enfant. Pas inoubliable comme spectacle, mais se laissant regarder.
Diner en ville et ensuite retour à l’hôtel pour se reposer de cette grande journée. Demain, nous avons, encore une journée chargée.

Publié dans Inde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article