DHOLPUR / GWALIOR / ORCHHA

Publié le par Neos

DHOLPUR / GWALIOR / ORCHHA

Mardi 8 mars 2011

Petit déjeuner avalé, nous partons pour Gwalior, dont la légende prétend que le nom de la ville proviendrait de celui d’un ascète, Gvâlipa, qui aurait guéri un râja râjput, Surâj Sen, de la lèpre. Ce dernier aurait alors fondé la ville en remerciement.

Gwalior est la ville natale de Tânsen Miân, celui qui est considéré comme l’un des plus grands musiciens indiens de tous les temps et qui fut musicien de cour d’Akbar.
Nous entamons notre tour de la ville par la visite du fort de Gwalior. Celui-ci a une histoire de plus de 1000 ans et il fut le bastion de tous ceux qui régnèrent sur la région. Il fut bâti sur une colline de 3 km de long. Les remparts mesurent 10 m de haut et entourent le haut de la colline.

Le fort renferme quantité de monuments parmi lesquels le Man Mandir Palace qui fut construit par Man Singh entre 1486 et 1517. À l'époque les toits étaient recouverts de tuiles de cuivre et d'or aujourd'hui disparues. Certains murs sont recouverts de céramiques et de peintures montrant des canards, des éléphants, des paons... Il possède quatre niveaux dont deux souterrains. Il faut parcourir le Man Mandir pour découvrir les riches décorations, les peintures, les frises, les coupoles, les balcons, …
Plus loin, nous visitons les Sasbahu Mandirs : Il s'agit de 2 temples. Sas et Bahu signifie mère et belle-fille en hindi. Dédiés à Vishnu, ils furent construits par Mahipala Kachhawaha en 1093. Il fit bâtir le plus grand pour sa mère et le plus petit pour sa femme. Ils ont une forme de croix et respectent l'architecture traditionnelle des temples hindous. On peut y voir des figures humaines sculptées sur les murs. La pièce centrale du grand temple possède quatre grands piliers soutenant le toit.

En revenant en ville, nous nous arrêtons pour admirer des sculptures pariétales du 15ème siècle, taillées à même les parois rocheuses. Elles représentent 24 maitres jaïns divinisés, nus.

Après le déjeuner, nous visitons le Jai Vilas Palace. Ce palais fut construit entre 1872 et 1874 par Sir Michael Filose pour la visite du Prince de Galles. Bien que bâti en grès il fut peint en blanc pour donner l'illusion du marbre. Le maharaja de Gwalior réside toujours dans le palais mais 35 pièces sont réservées au musée. Dans le Dunber Hall deux énormes chandeliers de plus de trois tonnes chacun sont suspendus au plafond. Avant de les accrocher, les architectes firent monter dix éléphants sur le plafond pour tester sa solidité. Les murs de la salle furent décorés à la feuille d'or (58 kg furent nécessaire). Il y a d'autres curiosités à voir, dont des statues érotiques, des meubles en cristal, des véhicules miniatures et surtout le petit train qui amenait les digestifs et les cigares à la table après le dîner.

Nous continuons vers Orchha, l’ancienne capitale d’un puissant royaume rajpoute et l’un des bourgs les plus romantiques du Madhhya Pradesh.

Diner et nuit à l’hôtel Amar Mahal.

Publié dans Inde

Commenter cet article