CHAMBAL / DHOLPUR

Publié le par Neos

CHAMBAL / DHOLPUR

Lundi 7 mars 2011

Nous nous levons de très bonne heure, afin de partir en « safari » fluvial sur la rivière Chambal. A la lumière de la journée naissante et sous le soleil qui ouvre ses yeux, nous observons les oiseaux venus se reposer dans ce havre de paix et de silence. Plus loin, à la rizière des ondes, un garial nous fait un clin d’œil. Nous continuons à descendre la rivière pour aller à la rencontre des crocodiles. En revenant, ce sont les tortues d’eau qui se prélassent déjà au soleil.

Cette parenthèse bucolique dans notre voyage restera un excellent moment, nous avons pu approcher encore de plus près la vie rurale, loin des circuits touristiques classiques.

Nous reprenons notre bus pour nous diriger vers Dolpur, petite ville charmante fondée au 16ème siècle. Son nom originel est Dhawalpuri (du nom du souverain Dhawal Deo). En route nous faisons un arrêt dans une école se trouvant au bord de la route et nous apprenons à mieux connaitre le système scolaire indien. Nous découvrons aussi les conditions matérielles de ces écoles rurales et celles-ci sont très très éloignées de celles que nous connaissons en France. Nous laissons ne provisions de fournitures scolaires au directeur afin qu’il les distribue aux plus pauvres des enfants. Un sadou se joint à l’attroupement formé et après s’être informé de l’objet de notre venue, nous remercie longuement et se prête même au jeu d’une séance photos improvisée.

Route indienne

Après 2h30 de route, nous retrouvons le bruit, la poussière et la misère de la ville. Et au milieu de ce capharnaüm, le joli palais de Raj Niwas s’ouvre à nous. Cette grande bâtisse est logée au milieu d’un parc bucolique, comme quoi ! La richesse côtoie la pauvreté dans une normalité parfois surprenante.

Nous sommes invités, après un temps de repos, à visiter l’intérieur du palais et là, respect ! C’est un voyage fascinant dans le début du 20ème siècle. Les intérieurs sont complètement ornés de carreaux de faïence sur mesure venus d’Europe. C'est un véritable trésor d'antiquités, de mobilier exquis, de bibelots, de trophées et de trésors d'antan. Nous nous immergeons dans ces pages de l’histoire de ce palais et de la famille qui en est propriétaire. Nous allons ensuite en ville, flâner au hasard des rues. Nous découvrons le mausolée de Sadiq Khan, aujourd’hui transformée en école. Plus loin, nous entamons une discussion avec des passants, aussi curieux de nous que nous d’eux !

Avant de diner, un fort brouhaha dans la rue nous attire … Nous découvrons une procession de mariage avec son orchestre et sa musique à tue tête. Nous sommes invités à danser avec les participants et nous sommes même invités à venir partager le repas de noce. Finalement, nous déclinons l’invitation, en effet, nous ne voulons pas voler la vedette aux futurs époux en devenant l’attraction de la soirée ! Nous quittons le cortège en serrant toutes les mains qui se présentent et surtout en partageant les sourires irradiant tous les visages.

Ensuite, nous dînons au palais, avant de nous retirer dans nos appartements.

Publié dans Inde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article