RIO DULCE / LIVINGSTON

Publié le par Neos

RIO DULCE / LIVINGSTON

Jeudi 12 mars 2009

Quelque chose d’incroyable : pas d’heure imposée pour se lever !

En effet, nous avons décidé de faire un break dans notre voyage, halte aux cadences infernales ! Aujourd’hui et demain seront sur un rythme calme, nous en avons bien besoin. Vers 10h 30, nous quittons notre hôtel pour nous rendre à l’hacienda Tijax où nous allons faire une promenade dans la forêt aménagée avec des ponts suspendus et des tyroliennes : grande partie de rigolade. Après ce moment fort, nous profitons de la piscine avant de prendre le repas de midi.

Nous prenons ensuite le bateau pour aller voir El Castillo de San Felipe. Ce château espagnol du XVIIème siècle, construit à l’entrée de l’immense lac Izabal défendait les populations contre les pirates (comme Sir Françis Drake). Entièrement restauré, il est maintenant un lieu de détente pour les familles locales.

Nous faisons demi-tour pour descendre le Rio jusqu’à Livingston. Nous avons décidé, contrairement à beaucoup de touristes, de passer une nuit dans cette enclave noire, pour mieux la découvrir et s’imprégner de son ambiance.

La descente du fleuve est merveilleuse. Notre capitaine fait des tours et des détours pour nous faire découvrir la faune et la flore Nous naviguons au milieu des grandes aigrettes, des cormorans, des pélicans et des mouettes. Nous nous arrêtons dans les nénuphars pour observer un oiseau qui marche sur l’eau ! Plus loin, nous longeons les habitations du bord du fleuve et les habitants nous font de grands signes amicaux. A la sortie du golfete, une petite source d’eau chaude sulfurée accueille une douzaine de femmes qui rigolent et papotent.

Nous avons prévu de nous arrêter à Ak’Tenamit, village géré par une association qui forme les indiens du coin aux métiers du tourisme et l’artisanat régional. Nous visitons l’école et écoutons avec intérêt le professeur qui nous donne les éléments clés du système éducatif mis en place ici. Nous lui remettons les fournitures scolaires qui voyagent avec nous depuis la France, pour nous cela fait quelques kilos en moins et pour eux quelques ressources en plus, mais surtout cela engendre un grand sourire sur tous les visages de l’assemblée.

Nous arrivons à Livingston à la tombée de la nuit et prenons nos quartiers à la Posada El Delfin, charmant hôtel sur la rive du fleuve. Seul petit souci, vite réglé, la pression de l’eau sous la douche, est égal à un filet d’eau dans le désert !!

Nous dînons en ville et profitons de la température agréable pour flâner dans les agréables rues animées.

Publié dans Guatemala

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article