LIVINGSTON / QUIRIGUA / COPAN

Publié le par Neos

LIVINGSTON / QUIRIGUA / COPAN

Samedi 14 mars 2009

Il est un peu difficile de reprendre le rythme, mais quand faut y aller, faut y aller !

Départ à 8h30 pour Puerto Barrios, afin de retrouver Oscar, notre chauffeur. Nous découvrons ce port bruyant, déglingué et animé à la vue d’une énorme porte-containers qui embarque des tonnes de bananes. Ce port a été créé à la fin du XIXème siècle par l’ex-United Fruit Company qui avait le monopole du marché de la banane avec presque 80% de la production mondiale grâce à ses 180 000 ha de plantation au Guatemala ! Son poids économique et son influence politique donna le terme « république bananière ».

Nous rejoignons le site de Quirigua perdu au milieu … des bananeraies. Le site est renommé pour ses stèles remarquablement travaillées. De gigantesques monolithes de grès brun s’élèvent jusqu’à 10,5 m comme d’antiques sentinelles, dans un parc tropical paisible et soigné. Nous sommes charmés par cette ambiance tranquille et prenons un réel plaisir à découvrir une partie de l’histoire maya racontée à travers les glyphes et les sculptures. Quirigua est une étape indispensable pour comprendre le monde maya.

Nous ne sommes qu’à 50 km de Copan à vol d’oiseau, mais il nous faudra faire 175 km par la route pour y arriver.

Le passage de la frontière est assez « artisanal ». Nous pensions qu’il y aurait des militaires partout et que notre bus serait visité sérieusement. Rien de tout cela, il suffit de payer la taxe touristique permettant de se rendre uniquement sur le site maya et hop, le tour est joué.

Quelques kilomètres plus loin, nous arrivons à Copan, petit village situé à 1 km des ruines. Nous faisons une halte sur son parque central pour nous promener dans les ruelles animées, bordées d’étals de baba cools vendant leur artisanat de pacotille. La population est composée de métis qui n’ont rien à voir avec les anciens mayas ; très peu d’indien ici.

Nous dinons en ville et rentrons ensuite à la Posada Real, très bel hôtel et très accueillant.

Publié dans Guatemala

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article