COPAN / GUATEMALA CIUDAD

Publié le par Neos

COPAN / GUATEMALA CIUDAD

Dimanche 15 mars 2009

Excentrées par rapport aux autres grandes citées, les ruines de Copan se situent à l’extrême sud du monde maya. Copan est un site de premier ordre sur le plan scientifique. En effet, l’endroit devint très tôt, une sorte de laboratoire en plein air de l’astronomie maya. L’âge d’or de la cité coïncide avec deux règnes : ceux des rois Jaguar qui fume et Dix-huit Lapin.

Nous commençons la visite par le temple 16 qui fut construit sur un temple plus ancien. Il abrite le templo des Sol. A la perpendiculaire, des habitations, ornées de divinités, bordent la place. Au pied du temple, l’autel Q nous dévoile la séquence dynastique des 16 souverains de Copan, chacun assis en tailleur sur son propre nom. En passant devant El Cementario, nous accédons à la tombe du roi Madrugada avec sa superbe voute maya très bien conservée.

La place des Jaguars qui était réservée au VIP, s’ouvre ensuite à nous. Des vestiges gisent ça et là. Mais ce qui est remarquable sur cet ensemble, est sa sérénité. En haut de gradin, on imagine l’entrée du temple gardé par une mâchoire d’un monstre géant.

En continuant, nous avons une vue plongeante sur la plaza Central et son magnifique jeu de pelote. Ce jeu constituait pour les joueurs à faire passe rune balle dans un anneau sans la toucher avec les pieds et les mains. Selon le rituel, le gagnant était sacrifié. Ainsi, il pouvait aller combattre les forces se trouvant dans le monde souterrain.

Nos yeux se posent ensuite sur l’escalier Hiéroglyphique qui retrace l’histoire politique de la ville jusqu’en 743.

La stèle la plus étonnante est la C, qui représente le roi Dix-huit Lapin, jeune et imberbe sur une face et dans sa vieillesse sur l’autre avec une barbe. Les couleurs sont particulièrement bien conservées. Notre visite s’achève par le musée du site qui regroupe les pièces originales vues quelques instants auparavant.

Après le déjeuner nous prenons la route pour Guatemala Ciudad. Nous arrivons en fin de soirée pour nous installer à notre hôtel. Notre nuit sera courte car notre avion pour la France décolle de bonne heure.

Publié dans Guatemala

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article