SIEM REAP

Publié le par Neos

SIEM REAP

Mercredi 28 février 2007

Cette journée est consacrée à la visite approfondie d'Angkor Vat, chef-d'œuvre de l'art khmer. C'est le plus célèbre et le plus imposant de tous les monuments d'Angkor, dont les cinq tours, d'un rose doré, sont devenues l'emblème de tous les régimes successifs du Cambodge.


L'après-midi, après avoir pris un peu de repos au bord de la piscine de notre hôtel, nous partons visiter Angkor Thom, vaste ensemble architectural auquel on accède par cinq portes monumentales, avec en son centre le temple-montagne du Bayon, célèbre pour ses tours aux 172 visages d'Avalokitesvara.
Nous flânons aussi dans l'enceinte de l'ancien Palais Royal où se trouve le sanctuaire de Phimeanakas. Ce temple-montagne à 3 gradins de latérite couronnés de grès est situé au cœur du palais royal. D'après les légendes, c'est dans la chambre supérieure qu'avaient lieu chaque soir les entrevues entre le roi et la Nâgi, reine des serpents. La prospérité du royaume dépendait de cette apparition.

Puis nous découvrons la terrasse des Eléphants et celle du Roi Lépreux. Les parois de la terrasse (mesurant 350 mètres du Nord au Sud-Est, sur une hauteur de 3 mètres) sont soutenues par des garudas et des lions. Sur les murs, sont sculptées des scènes avec des éléphants participant à des chasses, avec des félins, des cerfs, des bœufs sauvages.

La terrasse du Roi Lépreux, haute de 7 mètres est surmontée d'une statue du roi Yaçovarman. Les bas-reliefs sur les murs de soutènement de la terrasse, qui date du 12ème siècle, illustrent principalement des scènes de la vie à la cour du roi.

Ensuite, direction le Bayon. C'est un temple montagne adapté au bouddhisme et datant de la fin du 12ème siècle et du début du 13ème siècle. C'est le principal monument d'Angkor Thom. Ses visages souriants orientés vers les quatre points cardinaux sont célèbres.
La tour centrale est entourée de cinquante tours secondaires portant aussi sur chacune de leurs faces, tournées dans les quatre directions, le visage de Lokeçvara, certaines assez érodées. L'ensemble, de dimension monumentale, bâti sur trois niveaux, symbolise l'empire khmer en miniature.

Le soir, nous dinons au restaurant de Mme Butterfly.

Publié dans Laos - Cambodge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article