SIEM REAP

Publié le par Neos

SIEM REAP

Jeudi 1er mars 2007

Nous partons à Beng Mealea, situé à 60km de Siem Reap, à travers les paysages bucoliques de la campagne cambodgienne.
Et là, au milieu de nul part, l'embrayage de notre bus décide de rendre l'âme !! 2 heures ... 2 heures à attendre au bord de la route qu'un nouveau bus arrive pour poursuivre l'excursion. Alors, sans s'affoler, nous prenons le temps de discuter avec le coiffeur du coin, de prendre en photo tout ce qui passe sur la route !!

Enfin , nous repartons et arrivons sur le site. Nous nous lançons véritablement à l'exploration de ce temple abandonné depuis le 11ème siècle, au cœur d'une jungle luxuriante.

L'après-midi est consacrée à la visite du Banteay Srei ou Citadelle des Femmes. Ce temple, situé à une vingtaine de kilomètres de Siem Reap, témoigne d'une technique ornementale exceptionnelle. Cet ensemble de petits temples carrés, décorés de nombreuses sculptures d'une grande finesse est construit en grès rose.
Ensuite, nous visitons le Banteay Samrê ou Citadelle des Samrê, c'est-à-dire des paysans. Il est dominé par une tour pointue et se compose d'un temple central entouré de quatre ailes et de deux enceintes concentriques. C'est ici que naquit la légende des "concombres doux" : un pauvre cultivateur samré (peuplade aborigène locale) du nom de Pou avait reçu le don de faire pousser de succulents concombres sucrés dont le roi s'était assuré l'exclusivité. Pris d'une fringale nocturne, le monarque s'en fut chercher l'objet de sa passion dans le potager et périt sous la lance du fidèle Pou qui croyait avoir à faire à un voleur. Le roi étant sans descendance, c'est Pou qui lui succéda après qu'il eut été choisi par l'Éléphant de la Victoire.

En soirée, nous revenons, un peu fourbus, à Siem Reap et dinons au restaurant Carnet d'Asie.

Publié dans Laos - Cambodge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article