OUARZAZATE

Publié le par Neos

Mercredi 6 février 2002

Départ matinal vers Ouarzazate. L'objectif est d'aborder la montagne du haut Atlas et les villages berbères. Notre route traverse la plaine sud du Haouz. Celle-ci est verdoyante et l'herbe y est grasse et abondante. Nous passons le col d'Aït-Imguer à 1470 mètres d'altitude. Nous faisons une halte au village de Taddert pour le visiter. C'est un village caractéristique de ce versant de l'Atlas avec ses petites maisons de pierres, entassées au flanc de la montagne.

Notre halte suivante est pour le ksar d'Aït-Benhaddou, classé patrimoine de l'Humanité par l'Unesco. Son décor a souvent inspiré de nombreux cinéastes.

En arrivant à Ouarzazate, nous visitons a Kasbah de Taourirt, monument historique classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Construite par la puissante tribu des Glaoui, cette majestueuse kasbah était, au XIXe siècle, la plus grande résidence du puissant Pacha de Marrakech, Thami El Glaoui. Ce dernier est considéré par de nombreux marocains comme un traître au royaume pour avoir tenté de prendre le dessus sur le roi Mohammed V pendant le protectorat français. Quoiqu'il en soit, la Kasbah est vraiment fascinante. On croirait voir un immense château de sable dans un décor de désert. Ancien palais des "Seigneurs de l'Atlas", cette kasbah est faite de terre et de paille, d'où une certaine fragilité. Usée par les vents, la façade extérieure a d'ailleurs été restaurée il y a peu.

En réalité, Taourirt est le nom du village berbère qui existe depuis le XIIe siècle. La Kasbah du Glaoui a été construite bien plus tard. On pourra d'ailleurs visiter la petite médina qui est toujours habitée. Concernant la visite de la Kasbah elle-même, on ne pourra visiter que la salle à manger et les appartements de la favorite.

Nous flânons ensuite dans le village, à la découverte de cette architecture marocaine si particulière.

La route du retour est baignée de la magnifique lumière du soleil couchant faisant ressortir sur la montagne les amandiers en fleurs.

Publié dans Maroc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article