ESSAOUIRA

Publié le par Neos

ESSAOUIRA

Vendredi 8 février 2002

Essaouira à 160 km de Marrakech, est notre destination du jour.

Nous traversons la plaine du Haouz, où nous pouvons voir de nombreux vergers et beaucoup d'oliviers. Mais plus nous entrons dans la plaine, plus les cultures sont rares. Nombre de maisons sont abandonnées. Ici et là poussent des jujubiers er arganiers.Tout à coup Essaouira nous apparaît en contrebas de la route, blanche et lumineuse au bord de l'océan qui vient frapper avec force les murailles de cette ancienne citadelle portugaise.

De la pourpre au sucre de canne, cette ville a toujours connu une activité industrielle. Les romains obtenaient la pourpre à partir du murex, extrait des îles situées en face de la ville. La culture de canne à sucre succéda à cette activité beaucoup plus tard. Et comme dans beaucoup de ports, la piraterie fournit un appoint non négligeable. L'autre caractéristique de la ville est son urbanisme. En effet Essaouira (la bien dessinée) fut la seule ville de l'ancien Maroc à bénéficier d'un plan imaginé par l'ingénieur Théodore Cornut.

Nous visitons le souk, le marché et la vieille ville. Nous y découvrons un petit restaurant dans lequel nous découvrons un couscous comme jamais nous n'en avons mangé !!! Avant de repartir, nous passons un grand moment sur la plage où les enfants refont le château de Barbe Noire !!

Essaouira est une cité agréable qui, nous l'espérons saura garder son authenticité, à l'abri d'une urbanisation débridée.

Publié dans Maroc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article