XIAN

Publié le par Neos

XIAN

Jeudi 13 mai 1999

Xian, berceau de la civilisation chinoise et ancienne capitale de ce pays continent (Chang'an). Si le passé de la chine n'était pas autant ignoré en occident, Xian serait considéré comme l'un des foyers culturels les plus importants dans l'histoire de l'humanité au même titre que Rome ou Constantinople. Elle connue son apogée sous la dynastie des Tang grâce aux échanges commerciaux qui se développaient sur la route de la Soie. Cette route, nous la ferons un jour en partant, comme les commerçants européen, de Venise pour arriver dans cette ville ... Mais c'est une autre histoire !
L'armée de terre est une armée de soldats d'argile cuite (7 000 soldats environ) qui gardait la tombe de Qinshihuangdhi. Elle fut découverte par des paysans creusant un puit en 1974. L'historien Sima Qian nous rapporte qu'avec l'empereur furent enterrés des palais en miniature, une maquette de son empire, des concubines sacrifiées et cette armée d'outre tombe, destinée à protéger son empire dans l'au-delà. Et pour garder cette armée, une autre armée veille et interdit strictement les photographies. Il s'agit alors pour nous, français indisciplinés, de jouer au chat et à la souris avec eux !
A notre retour en ville, nous visitons la petite pagode de l'Oie sauvage édifiée en 706 dans le temple Jianfu, pour abriter de précieux textes bouddhiques rapportés d'Inde. Nous en profitons aussi pour visiter dans le jardin jouxtant la pagode une salle d'exposition présentant une reconstitution d'un habitat chinois ancien.

Avant de dîner, nous faisons le tour d'un marché alimentaire pour y découvrir encore et encore des étals, des marchands et des odeurs !

Nous nous dirigeons vers la salle du grand casino, où nous allons assister à un spectacle de danses et de chants typiques de la dynastie Tang. Cette représentation, un peu « américanisée » est compatible avec notre vision européenne de cet art !!

Publié dans Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article