SHANGHAI

Publié le par Neos

SHANGHAI

Mardi 25 mai 1999

Tôt le matin, nous partons à la découverte de la grande métropole chinoise sur le fameux Bund et dans la rue de Nankin, artère très animée qui regroupe la plupart des activités commerciales et culturelles de la ville.
Notre première halte sera pour le magnifique musée. Magnifique tant par son architecture que par ses expositions. Fondé en 1952, le musée de Shanghai a occupé deux sites avant de s'installer sur son emplacement actuel sur la Place du Peuple au cœur de la ville où il fut inauguré en décembre 1995. Son architecture particulière rappelle la forme d'un Ding, récipient tripode traditionnel utilisé pour cuisiner et servir les aliments.
Le musée, qui est consacré aux arts traditionnels chinois, regroupe dix galeries principales - bronzes, sculptures, céramiques, peinture, calligraphie, sceaux, jades, mobilier Ming et Qing, arts des minorités, numismatique - et des expositions temporaires.
Feng nous laisse 2 heures pour le découvrir et sa découverte est vraiment magique. De tous les musées du monde que nous avons visités, celui-ci est un des plus beaux. En fin de visite, nous nous arrêtons à la boutique pour acheter des reproductions de céramiques et même là, nous pouvons discuter les prix (j'imagine un touriste chinois faisant la même chose au Louvre !).
Dans l'après midi, nous flânons dans la vielle ville, labyrinthe de ruelles au cœur desquelles se trouvent la Maison de Thé et le jardin du Mandarin Yu. C'est un très ancien jardin chinois où il fait bon se reposer. Un joli cadre: bonzaïs, rivières, ponts en bois... Dessiné en 1578 sur ordre d'un mandarin pour honorer ses parents, il représente le monde en miniature avec ses montagnes, forêts, rivières. Un vrai petit coin de paradis au milieu d'un Shanghai ultra moderne, avec une foule impressionnante.
Le soir, nous sommes éblouis par le magnifique cirque « Shanghai Acrobaties » qui nous fait perdre la tête. Ils sont vraiment très forts ces chinois !

Publié dans Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article